10 pratiques pour jardiner bio

10 pratiques pour jardiner bio

Classé dans : Astuces | 0

Pourquoi jardiner plus « naturel » ? Ce qui peut motiver votre choix.

  • Produire vos propres légumes c’est une façon de prendre soin de votre santé et à celle de votre famille.
  • Désirer protéger l’environnement dans lequel nous vivons tous.
  • Vouloir faire des économies. Surprenant !

Comment jardiner plus « naturel »?

Pour vous aider dans cette démarche, nous vous proposons quelques exemples de pratiques.

  • Achetez des graines biologiques. En les semant, vous produirez vos propres plants de manière plus naturelle et plus raisonnée. Vous pourrez décider quels plants repiquer et choisir les plus vigoureux.
  • Privilégiez les plantes adaptées au climat de votre région et à la terre de votre jardin (économie d’eau, de fertilisants entre autres.
  • Avant d’arroser, binez. Agissez selon ce vieil adage, «un binage vaut deux arrosages ». Ainsi l’eau pourra pénétrer correctement dans la terre. Arrosez copieusement une fois par semaine plutôt qu’un peu chaque jour. Plus efficace et moins contraignant.
  • Pour réduire le nombre d’arrosages, pensez à utiliser un paillis naturel qui réduira l’évaporation et maintiendra le sol frais. De plus, il freinera le développement des mauvaises herbes.

Quelques exemples de paillis : des paillettes de lin, de chanvre, des coques de cacao, d’écorces de pin ou une couche de gazon tondu, des débris d’ardoises, des cailloux…

En hiver, le paillage sera utile pour protéger les plantes d’un froid excessif.

  • Optez pour la diversité. Composez vos massifs avec plusieurs espèces de plantes. Pour vos haies, plantez plusieurs sortes d’arbustes.
  • Pensez à la rotation des cultures. Dès qu’une culture est terminée, choisissez une plante qui ne puisera pas le même type de minéraux dans le sol que la précédente.
  • Veillez à ce que vos plantes soient en bonne compagnie ! La présence de certaines plantes est bénéfique à d’autres, souvent parce qu’elles éloignent leurs ennemis (l’œillet d’Inde repousse les pucerons, la bourrache et la prêle réduisent le nombre d’insectes)…
  • Fabriquez votre compost en tas ou en bac.

C’est un fertilisant 100% naturel

Vous pouvez ainsi recycler vos déchets végétaux (épluchures,  feuilles mortes, tontes…), marc de café, sachets d’infusion, coquilles d’œufs, du pain et des matières animales (fumier). Il est déconseillé d’y jeter les mauvaises herbes surtout celles portant des graines.

  • Ces 10 pratiques naturelles  peuvent  permettre de faire des économies d’argent en évitant d’acheter des quantités de produits chimiques coûteux. Contrairement à ce qui se dit communément, le bio n’est pas forcément plus cher.

Maladies et parasites

En jardinage, comme souvent dans d’autres domaines, mieux prévenir que guérir.

Quelques remèdes plus naturels peuvent jouer ce rôle contre des maladies et des parasites menaçant la bonne santé ou la vie de vos plantes.


 

À lire aussi:

http://blog-bukolic.fr/comment-faire-du-purin-dortie/

http://blog-bukolic.fr/utilisez-le-bicarbonate-au-jardin/

 

10 pratiques pour jardiner bio
Donnez votre avis !

Laisser un commentaire