Calendrier du Jardinier : tous les travaux de jardinage à faire chaque mois

Calendrier du Jardinier : tous les travaux de jardinage à faire chaque mois

Classé dans : Jardin | 0

Voici notre guide pour jardiniers débutants comme experts: Toutes les taches à faire mois par mois au jardin

Sommaire

Calendrier du Jardinier: #Janvier

Janvier est souvent l’un des mois les plus froids de l’année sinon le plus froid, mais les jours ensoleillés et les périodes où il fait plus doux, vous pouvez sortir au jardin pour y effectuer quelques travaux : protection hivernale des plantes, traitement, taille, récolte, plantation et semis sous- abri dans la serre ou dans la véranda. Les travaux de jardinage en janvier : les conseils de Bukolic.

Que faire en janvier au jardin d’ornement ? 

Tous les conseils de travaux de jardinage qui suivent ne valent que si le sol n’est pas gelé et que les températures ne sont pas trop basses. Dans le cas contraire, abstenez-vous. Il est inutile de tenter de planter des végétaux dans des conditions trop hivernales.

  • Poursuivez la plantation des arbustes et des rosiers.
  • Epandez un fertilisant organique à base de fumier et d’algues. Apportez aussi un engrais de fond que vous enfouirez en bêchant.
  • Labourez les massifs en ne détruisant pas les plantes qui sont toujours en place mais qui ont perdu leurs feuilles : phlox, asters… Si vous les avez étiquetées, votre tache en sera facilitée.
  • Surveillez les protections hivernales que vous avez installées sur les plantes fragiles.
  • Griffez légèrement vos parterres de bisannuelles pour aérer le sol.
  • Amendez le sol des massifs dont la terre est trop argileuse en leur apportant de la tourbe.
  • Cueillez des rameaux de forsythia et de viorne odorante pour en faire des bouquets.
  • Evitez de marcher sur votre pelouse en cas de fortes gelées car dans ces conditions, l’herbe est cassante et vous risquez de l’abîmer.

Que faire en janvier au potager ? 

semer en janvier
Semer vos premiers légumes sous châssis.
  • Débutez les semis sous châssis chaud, de carottes, de navets et de laitues printanières. Avant de débuter vos semis, vérifiez la date de péremption inscrite sur les sachets de graines.
  • Répandez une fumure organique et labourez à grosses mottes.
  • Plantez de l’ail dans les jardins drainés.
  • Récoltez les endives, les chicorées, les céleris- branches.
  • Détruire les mauvaises herbes vivaces en labourant la terre  et en faisant attention à ne pas laisser de fragments de racines qui pourraient être un nouveau point de départ à de nouvelles adventices.
  • Protégez vos poireaux d’hiver des fortes gelées en formant une épaisse couche de feuilles mortes sèches.
  • Assurez-vous que les pommes de terre de conservation ne germent pas.

Que faire en janvier au verger ? 

  • Traitez les arbres contre les insectes.
  • Labourez le verger.
  • Poursuivre les plantations.
  • Vérifiez l’état des fruits entreposés dans la cave. Eliminez ceux qui sont abîmés.

Comment entretenir vos plantes à l’intérieur en janvier et préparer les prochains mois ? 


Calendrier du Jardinier: #Février

Février est le mois où le jardinier effectue les travaux nécessaires pour bien préparer son jardin à l’arrivée prochaine du printemps. Les jours allongent et on sent arriver la fin de l’hiver ; cela donne envie de se consacrer au jardinage même si l’on sait que des journées ensoleillées peuvent alterner avec des périodes de grand froid.

Néanmoins, vous pouvez profiter de réaliser des plantations hors des jours de gel. Certains pourront aussi attendre le mois de Mars pour préparer leur jardin au printemps.

Nous vous proposons quelques conseils pour vous permettre de réussir vos projets au jardin d’ornement, au potager et au verger et de continuer de prendre soin de vos plantes d’intérieur.

Que faire en février au jardin d’ornement ?pensée-jardin-février

  • Enlevez la neige qui se trouve sur les plantes les plus fragiles pour éviter qu’elles s’abîment.
  • Taillez court vos rosiers buissons, mais modérément vos rosiers non remontants : contentez-vous de supprimer les branches mortes et les tiges portant des fleurs fanées. Attendez la fin du mois, il n’y a pas d’urgence.
  • Préparez l’emplacement de vos futures plantations de vivaces.
  • Paillez vos plantes vivaces déjà en place.
  • Aérez votre pelouse à l’aide d’un scarificateur. Si vous disposez de cendres, épandez- les ; elles élimineront la mousse naturellement sans utiliser de traitement.
  • Labourez la terre de la parcelle où sera semée la future pelouse.
  • Commencez la plantation de vos bulbes à floraison estivale (aulx d’ornement, jacinthes du Cap, crocosmias) dès la troisième semaine du mois.
  • Taillez vos bruyères défleuries.
  • Transplantez vos pensées et vos violettes cornues en bordures des massifs.
  • Continuez la plantation d’arbres, d’arbustes caducs et de rosiers.
  • Semez au chaud vos bégonias, œillets et pétunias.
  • Plantez le muguet et les pivoines en fin de mois.

Que faire en février au potager ? 

  • Faites germer vos pommes de terre.
  • Commencez les semis des fèves et des petits pois.
  • Continuez à labourer les parcelles qui recevront prochainement les cultures de légumes.
  • Plantez vos asperges, vos oignons, vos échalotes, vos aulx (ail) en fin de mois.
  • Semez à l’abri sous cloche ou sous tunnel : les poireaux, les radis, les oignons blancs, les carottes, les céleris à côtes, les céleris raves, les choux fleurs, les chicorées. Si vous souhaitez récolter plus précocement les aubergines, les tomates, les melons, les concombres, semez-les dans des caissettes de terreau à l’intérieur, au chaud.

Que faire en février au verger ?

  • Fertilisez vos fruitiers en leur apportant de l’engrais ou du fumier bien décomposé.
  • Terminez les traitements d’hiver et pulvérisez les pêchers de bouillie bordelaise contre la cloque.
  • Taillez les treilles, les pêchers et terminez celle des poiriers et des pommiers.
  • Vérifiez si les tuteurs tiennent bien et n’ont pas été fragilisés par les vents forts.
  • Continuez les plantations, les jours où il ne gèle pas.
  • Bouturez les arbustes à petits fruits (cassissiers, groseilliers) et les actinidias.

Comment entretenir vos plantes à l’intérieur en février et préparer les prochains mois ? azalee-jardiner-fevrier

  • Veillez à ce que les plantes ne souffrent pas du confinement et du chauffage.
  • Enlevez la poussière sur vos plantes vertes avec une éponge humide et utilisez un pinceau pour les cactus.
  • Pensez à pivoter vos pots de façon à ce que vos plantes profitent d’un éclairement uniforme.
  • Limitez les arrosages : attendez que la terre soit sèche dans les pots pour arroser.
  • Sortez les bulbes forcés et plantez-les dans une jardinière abritée.
  • Sortez les géraniums et les plantes d’orangerie, les après- midis ensoleillés, pour leur éviter les attaques de pucerons et de mouches blanches.
  • Eliminez manuellement les cochenilles ou par un traitement spécifique.
  • Achetez des primevères, des azalées, des cyclamens que vous placerez dans une pièce fraîche.

Calendrier du Jardinier: #Mars

En mars, nous assistons au réveil progressif de la nature, le printemps sera là à la fin du mois, mais il faut être patient!

De belles journées ensoleillées alternent avec des matins où la gelée  est encore présente. Ne dit-on pas aussi giboulées de mars ?

La météo changeante doit inciter le jardinier à la prudence.

Pourtant les tâches ne manquent pas au jardin ! Bêchage, désherbage, taille, semis, plantation sont les quelques travaux de jardinage auxquels il faudra s’atteler dès que le temps le permet.

Que faire en mars au jardin d’ornement ? 

  • Terminez la taille des rosiers
  • Semez sous- châssis : des pétunias, des tabacs, des gueules de loup, des capucines, des pois de senteur, des reines- marguerites, des rudbeckias, des zinnias…
  • Terminez de planter les arbres et les arbustes caducs à racines nues jusqu’à la fin du mois. N’oubliez pas de praliner leurs racines.
  • Continuez la plantation des arbustes persistants.
  • Installez les plantes vivaces dans les massifs.
  • Divisez les hémérocalles, les céraistes, les thlaspis, les camomilles, les roses trémières et les lupins qui sont devenus trop imposants.
  • Commencez les plantations de lys, d’hémérocalles, de crocosmias, d’acidanthéras, de tigridias et  de jacinthes du Cap.
  • Semez en place des pavots à grosses fleurs, des clarkia, des coquelicots, des cosmos, des nigelles de Damas et des pieds- d’alouette.
  • Prenez le temps d’admirer vos narcisses, primevères, violettes et forsythias qui illuminent votre jardin par leurs couleurs chatoyantes.
  • Taillez le buddléia, le chèvrefeuille et  la clématite.
  • Effectuez une première tonte du gazon si les conditions le permettent.
  • Procédez à une taille légère des conifères pour réduire leur encombrement.
  • Dès que les camélias sont défleuris, taillez-les pour les équilibrer.
  • Traitez vos lauriers-roses avec une bouillie à base de cuivre pour lutter contre la bactériose, maladie grave pour les variétés à fleurs roses.
  • Taillez les mimosas défleuris dans les régions à climat doux.
  • Installez les treillages pour y palisser les plantes grimpantes.

Que faire en mars au potager ? 

  • Plantez des artichauts et des pommes de terre dans un sol riche mais léger.
  • Continuez les semis sous-châssis de navets, de radis et les carottes à forcer, de laitues de printemps.
  • Semez des tomates, des poivrons, des aubergines et des melons sous-châssis ou dans une miniserre à l’intérieur de la maison.
  • Semez, en pleine terre, les laitues, les choux, les poireaux, les carottes et les épinards.
  • Continuez les semis de pois et de fèves.
  • Terminez les plantations d’oignons et d’échalotes.
  • Profitez de savourer les premières laitues d’hiver, les épinards, les poireaux et les brocolis.
  • Plantez les premières plantes aromatiques dans des jardinières que vous placerez dans un lieu abrité.

Que faire en mars au verger ? 

  • Taillez les pêchers.
  • Terminez la plantation d’arbres fruitiers.
  • Plantez les arbustes à petits fruits rouges : framboisiers, cassissiers, groseilliers, myrtilliers…
  • Continuez le traitement au cuivre des pêchers pour lutter contre la cloque et des cerisiers et des pruniers contre la moniliose.
  • Taillez les myrtilliers âgés de plus de trois ans en éliminant le vieux bois.
  • Brûlez les tailles des arbres et des arbustes afin d’éliminer les parasites et les maladies qui auraient pu s’y développer.
  • Terminez le labour du verger.
  • Terminez la taille de la vigne.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en mars et préparer les prochains mois ? 

  • Complétez les jardinières en y installant des pensées à petites fleurs (des viola cornuta) pour apporter une nouvelle touche au décor.
  • Sortez les plantes d’orangerie, aux heures les plus chaudes de la journée, pour les aérer.
  • Commencez à rempoter les plantes vertes qui se trouvent à l’étroit dans leur pot.
  • Attendez la fin de la floraison pour rempoter les plantes à fleurs.
  • Plantez des rosiers nains en pots.
  • Taillez les hibiscus, les abutilons et les clérodendrons.
  • Recommencez progressivement les arrosages pour atteindre deux fois par semaine pour les plantes ayant des besoins assez importants en eau, mais évitez tout excès d’eau  dans le cas des plantes grasses et des cactées.
  • N’utilisez pas d’eau calcaire pour l’arrosage des azalées, des gardénias, des orchidées et des fougères.

Calendrier du Jardinier: #Mai

Depuis quelques semaines, le beau temps a fait son retour en force sur l’hexagone. Les jardins sont magnifiques et les floraisons s’enchainent. Pourtant les Saints de Glace et leur météo bouleversante ne sont pas encore passés.

Protégez donc vos jeunes plants jusqu’au Saint Pancrace (11 mai), Saint Mamet (12 Mai) et Saint Servais (13 Mai). Ne laisser pas les herbes dites mauvaises prendre le dessus dans vos massifs, taillez les arbustes aux floraisons printanières précoces pour favoriser l’apparition des prochaines fleurs.


Pourquoi les saints de glace sont-elles importantes et redoutées ?

Elles sont un repère pour les jardiniers. L’élément clé, c’est surtout la météo. Ces trois dates nous rappellent qu’il faut être patient. Pour bien se développer, les plantes ont besoin d’un temps d’ensoleillement suffisant et de chaleur.

Même si les journées sont plus douces, on peut craindre encore un coup de froid qui pourrait venir geler les plantes les plus fragiles.

Les écarts entre la journée et la nuit sont importants et peuvent nuire à la croissance des jeunes pousses et même la compromettre.

Il est donc recommandé d’attendre que ces dates soient passées pour repiquer les plants en terre. Ceci est plus vrai au nord de la Loire qu’au sud.

En Alsace et Lorraine, les gelées peuvent causer des dommages jusqu’à la fin du mois de mai.

Quelles plantes craignent le plus le gel ?

Ce sont les tomates, les poivrons, les piments, les courgettes, les haricotsLes fleurs en jardinières comme les géraniums, impatiens, pétunias doivent être protégées.

Planter trop tôt, c’est courir le risque de voir ses efforts gâchés par le froid et la pluie.

Planter à la fin du mois de mai, c’est plus sûr mais les récoltes se feront plus tard.


Quels arbustes tailler au printemps ? 

Pour favoriser la floraison du printemps prochain ainsi que d’équilibrer le volume des arbustes, nous vous conseillons de tailler les fleurs fanées des arbustes.

Les Spirées, Viburnum opulus, Forsythia, Corète du japon, Cognassier et Groseillier à fleurs, etc … sont à tailler. Les rhododendrons et les azalées sont plus sensibles à la taille, il est donc préférable de simplement supprimer les fleurs fanées à la base des feuilles.


Comment tailler les arbustes à floraison printanière ? 

Cette taille d’entretien consiste à supprimer les inflorescences fanées, d’aérer les arbustes et de faire pénétrer la lumière dans le végétal.

Commencez par supprimer les anciennes fleurs. Ensuite éclaircissez l’arbuste en supprimant le bois mort. Supprimez les drageons et gourmands à la base, par exemple les lilas drageonnent souvent beaucoup. Les drageons fatiguent de manière significative les plantes.

Veillez à couper au dessus de bourgeons extérieurs, pour favoriser une formation de l’arbuste en gobelet laissant pénétrer la lumière. Pour que votre plante se ramifie, nous vous conseillons d’effectuer une taille un peu plus sévère tous les 2 ans.

Équipez vous d’un sécateur propre et désinfecté. Un outil sale ou rouillé favorise l’apparition de maladies.


Comment entretenir vos rosiers pendant le mois de Mai ? 

Si vous n’avez pas taillez vos rosiers pendant les derniers mois, sachez que ce sont les derniers instants pour sortir votre sécateur face aux rosiers. En mai, il n’est pas conseillé de faire une taille à proprement dite mais plutôt de légères interventions. Taillez donc simplement les branches ayant souffert du gel et le bois mort. Supprimez aussi les gourmands à la base, car ils fatiguent vos plants.

Effectuez des traitements préventifs pour éviter l’apparitions de maladies dans les futures semaines.

Il est aussi possible de planter vos rosiers en conteneur. Veillez à surveiller l’arrosage pendant la première année.


Planter en Mai !

En Mai, vous vous conseillons de planter vos plantes annuelles (pétunia, impatiens, géranium, etc…) pour fleurir vos massifs et jardinières. Attention aux Saintes Glaces dans certaines régions de France. Il est aussi possible de planter des plantes vivaces et des arbustes en conteneur pendant ce mois de mai. Par contre, il est indispensable de bien contrôler l’arrosage de pendant les mois chauds de l’année.

Plantez aussi vos bulbes à floraison estivales, tels que les dahlias, glaïeuls et bégonias.

Idée: Plantez vos plants de muguets défleuries à l’ombre pour en profiter dans votre jardin l’année suivante.  


L’entretien de ma pelouse au mois de mai

Tondez régulièrement tous les 10 jours, pour obtenir un gazon beau et dense. Regarnissez les zones de vos pelouses ayant souffert pendant l’hiver. Désherbez manuellement ou à l’aide un désherbant votre pelouse. Sachez que la tonte régulière, permet de limiter l’apparition des « mauvaises herbes ».


Divers travaux de jardinage à faire en Mai

  • Cette période de l’année est favorable au bouturage de nombreuses plantes.
  • Créez de beaux et odorants bouquets de lilas pour fleurir votre maison ! Sélectionnez des rameaux ayant des boutons fermés mais déjà colorés. Fendez le bas des tiges pour une meilleure tenue du bouquet en vase.
  • Tracez vos massifs et allées à l’aide du bêche.

Quels soins pour mes plantes d’appartement en Mai ? 

  • Nettoyez les feuilles de vos plantes vertes avec une éponge humide non souillée et non abrasive. La couche de poussière présente sur les feuilles vernissées limite la photosynthèse essentielle à la bonne condition de vos plantes.
  • Rempotez les plantes étant l’étroit dans leur pot.
  • Apportez régulièrement mais avec modération de l’engrais et du terreau sur 6 à 8cm pour les gros pots ne pouvant être rempotés.
  • N’hésitez pas à ouvrir les fenêtres de vos intérieurs après les saints de glace pour faire prendre l’air et la lumière à vos plantes. Cela permet aussi de lutter contre certaines maladies fongiques et de nuisibles.
  • N’oubliez pas de pulvériser un peu d’eau non calcaire sur les feuilles pour lutter contre la sécheresse de l’air de nos maisons.

Calendrier du Jardinier: #Juin

Que faire en juin au jardin d’ornement ?

  • Arrachez les bulbes de printemps.
  • Semez des vivaces.
  • Plantez des fleurs annuelles comme les amarantes et les rudbeckias  pour l’automne.
  • Fertilisez vos jardinières.
  • Tondez votre pelouse chaque semaine.
  • Observez bien vos plantes pour guetter la présence de maladies ou de parasites. Traitez si besoin.
  • Commencez à arroser tard le soir.
  • Désherbez soigneusement tous les massifs.
  • Taillez les haies.

Que faire en juin au potager ?

  • Semez les courges et les potirons.
  • Semez des laitues d’été et des scaroles.
  • Surveillez les limaces et les escargots et les éventuels débuts de maladies ou d’attaques de parasites.
  • Plantez les herbes aromatiques.
  • Semez des oignons blancs à confire.
  • Arrosez vos cultures de préférence le soir en évitant de mouiller le feuillage.
  • Plantez les tomates, les poivrons, les piments, les aubergines, les céleris…
  • Cassez, avec votre binette, la croûte de terre formée après la pluie pour aérer les racines.
  • Récoltez des pommes de terre.

Que faire en juin au verger ?

  • Cueillez les premières cerises, les fraises et les framboises.
  • Commencez la taille en vert des arbres fruitiers pour pousser la sève à alimenter les fruits.
  • Arrosez vos jeunes arbres et désherbez le sol à leur pied.
  • Supprimez les stolons des fraisiers.
  • Supprimez les fruits en surnombre.
  • Installez des filets de protection pour protéger vos fruits.
  • Traitez la vigne contre le mildiou.
  • Surveillez l’état de santé de vos fruitiers pour intervenir au plus vite en cas de maladies ou d’attaques de parasites.
  • Bouturez les actinidias (kiwis).
  • Ensachez les poires pour favoriser une maturité plus rapide et pour les protéger.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en juin ?

  • Sortez les phalaenopsis, les azalées, et les plantes vertes pour les aérer.
  • Méfiez-vous du plein soleil dans la véranda et sur les fenêtres exposées au sud. Faites de l’ombre et aérez.
  • Multipliez les vaporisations par temps chaud.
  • Surveillez vos plantes pour prévenir la chlorose et la pourriture grise et détecter la présence d’insectes parasites.
  • Trempez le pot de toutes vos plantes, une fois par semaine, pour imbiber le substrat souvent riche en tourbe.
  • Protégez vos bonsaïs du soleil qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur.
  • Bouturez le millepertuis, l’œillet, le bougainvillier…
  • Apportez de l’engrais en modulant selon le type de plantes ; les plantes fleuries en ont plus besoin que les plantes vertes.
  • Pincez les extrémités des tiges des impatiens, des lierres, des passiflores, etc, pour les faire ramifier et favoriser leur floraison.

Calendrier du Jardinier: # Juillet – Août

Juillet – Aout est synonyme de détente et de repos. Les fleurs et les premiers fruits sont en plein épanouissement.

Se promener ou tout simplement s’asseoir dans son jardin à la tombée de la nuit, au moment où l’arrosage exalte les parfums, a sans aucun doute de quoi vous tournez la tête. Mais si c’est le temps des senteurs, des saveurs et des plaisirs, le mois de juillet est aussi et encore celui des travaux de jardinage.

Que faire en Juillet – Août au jardin d’ornement ? 

  • Achevez la taille des arbustes à floraison printanière : rosiers non remontants, rhododendrons.
  • Palissez les plantes grimpantes en prenant soin de ne pas trop serrer pour éviter de les étrangler.
  • Semez les fleurs bisannuelles (myosotis, pâquerettes, pensées, mufliers…).
  • Arrosez à la tombée de la nuit pendant les grandes chaleurs.
  • Désherbez avec soin les massifs et si besoin les allées.
  • Paillez les massifs avec des tontes de gazon.
  • Traitez vos rosiers pour leur éviter les attaques de marsonia et de lutter contre l’oïdium.
  • Traitez contre l’oïdium les mahonias, les asters, les phlox…
  • Apportez une dose d’engrais soluble aux plantes en pots, chaque semaine.
  • Arrachez les tulipes dont le feuillage est desséché.
  • Passez la tondeuse  souvent mais ne la coupez pas trop court.
  • Divisez et replantez les touffes d’iris.
  • Achevez la taille des arbustes à floraison printanière : rosiers non remontants, rhododendrons.

Que faire en Juillet – Août au potager ? 

jardiner au potager en juillet
Le mois de juillet est une période parfaite pour jardiner au potager.
  • Buttez les haricots pour favoriser l’enracinement et économiser l’eau d’arrosage.
  • Taillez les tomates en ne laissant que trois ou quatre bouquets de fleurs sur la tige principale pour obtenir plus précocement de plus gros fruits. Cette opération est destinée à empêcher la tige principale de se ramifier.
  • Semez de nouvelles lignes de haricots verts jusqu’au 14 juillet à condition de choisir des variétés précoces qui ne seront pas surprises par la fraîcheur des nuits de septembre.
  • Semez une deuxième série de légumes d’automne (épinards, mâche, navets…)  dans un lieu frais et ombragé.
  • Luttez contre les altises qui s’attaquent aux radis, aux choux et aux navets en pulvérisant sur les deux côtés des feuilles, deux fois à quelques jours d’intervalle un insecticide de contact.
  • Plantez les laitues et les chicorées d’automne.
  • Terminez les plantations de choux dans des plates-bandes un peu ombragées.
  • Arrosez copieusement chaque soir une partie du jardin en prenant soin de le faire à la tombée de la nuit. Cette façon de procéder est bien plus efficace que d’arroser quotidiennement mais légèrement tout le jardin.
  • Sarclez les haricots et les salades d’été pour empêcher les mauvaises herbes de se développer et pour décroûter la terre ; vos plantes profiteront ainsi davantage de l’apport d’eau lors des pluies ou des arrosages.
  • Eclaircissez les semis de carottes à distance définitive (6 ou 7 cm). Vous pouvez consommer éventuellement les petites carottes nouvelles que vous aurez arrachées lors cette opération .
  • Laissez les fèves et les pois mûrir sur place. Ces plantes constituent un excellent couvre- sol.
  • Semez du cerfeuil et du persil à l’ombre. Maintenez le sol frais pendant toute la culture.

Que faire en juillet – Août au verger ? 

jardiner-juillet-verger
Profitez du mois de juillet pour jardiner au verger.
  • Pratiquez la taille en vert pour compléter la taille d’hiver. Elle permet de dompter une végétation trop exubérante et dans le cas des poiriers et des pommiers d’obtenir de plus gros fruits.
  • Arrosez les jeunes arbres une fois par semaine.
  • Etayez les branches des  pruniers chargés de fruits pour éviter leur cassure en cas de vent violent.
  • Récoltez les cassis, les groseilles, les framboises et les cerises.
  • Taillez les framboisiers non remontants.
  • Ensachez les poires pour les protéger des insectes piqueurs comme les guêpes, les frelons et des insectes ravageurs (la carpocapse). L’ensachage peut aussi les protéger de la pluie, la grêle et freiner le développement de certaines maladies comme la tavelure.
  • Placez des pièges pour les guêpes.
  • Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur la vigne pour lutter contre le mildiou et le botrytis et la traitez alternativement avec du soufre contre l’oïdium.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en juillet – Août et préparer les prochains mois ? 

  • Placez les orchidées à l’ombre et aérez-les.
  • Débarrassez-vous de vos vieilles plantes tristounettes qui traînent ici et là et souvent sous un léger voile de poussière. Profitez de votre temps libre pour embellir et donner un coup de jeune à votre intérieur et achetez de nouvelles et belles plantes.
  • Douchez les feuillages un peu poussiéreux et séchez-les avec un chiffon doux.
  • Sortez au jardin la plupart de vos plantes vertes et fleuries et assurez-leur une légère ombre.
  • Maintenez l’amaryllis dehors et au sec jusqu’au jaunissement de son feuillage.
  • Apportez un engrais spécifique aux bonsaïs et arrosez-les chaque jour.
  • Plantez des crocus d’automne dans des jardinières.
  • Retirez les fleurs fanées des plantes en pots et arrosez-les pour prolonger leur floraison.
  • Arrosez les plantes en bacs ou en pots au moins trois fois par semaine et le soir après le coucher du soleil.
  • Faites des boutures uniquement si vous ne partez pas en vacances car elles nécessitent une surveillance.

Calendrier du Jardinier: #Septembre

Septembre, c’est aussi la rentrée pour le jardinier !

que-faire-en-septembre-au-jardin
On plaisante ! Nous avons de nombreux conseils pour jardiner en Septembre.

 

Les récoltes de l’été ne sont pas encore terminées et déjà il faut commencer à préparer le printemps. Quels travaux de jardinage à effectuer en septembre ? Planter, semer, labourer sont au programme !

Que faire et planter en septembre au jardin d’ornement ? 

  • Faites le nettoyage de tout le jardin et de la terrasse : désherbez-bien et remplacez les fleurs d’été fanées par des plantes plus tardives et même des plantes d’automne.
  • Tondez régulièrement vos pelouses.
  • Taillez court les arbustes d’été défleuris.
  • Renouvelez les plantations d’iris.
  • Taillez les haies monovariétales régulières dès le début du mois.
  • Plantez les conifères et les rhododendrons, en fin de mois.
  • Installez les vivaces rustiques et les bisannuelles.
  • Rénovez les vieilles pelouses en ayant recours à la scarification, en leur apportant des fertilisants et en les aérant.
  • Préparez les semis des nouvelles pelouses dès la deuxième quinzaine du mois.
  • Arrosez dans la matinée pour faire face au refroidissement nocturne.
  • Pulvérisez un fongicide contre la rouille sur vos rosiers

Jardiner en septembre au potager

  • Enlevez les feuilles des tomates pour leur permettre de mûrir.
  • Semez vos laitues d’hiver, oignons blancs, poireaux- baguette, épinards et mâches.
  • Terminez la récolte des pommes de terre.
  • Donnez de l’engrais aux poireaux.
  • Protégez vos courgettes et vos tomates sous un tunnel pour leur éviter les dommages que pourraient causer les intempéries. Méfiez-vous des limaces et des escargots.
  • Semez de l’engrais vert dans les plates-bandes libérées.
recolter des pommes en septembre
Que faire au verger en septembre ? Récolter les pommes et autres fruits !

Jardiner en septembre au verger

  • Récoltez les poires, les pommes d’automne et les pêches.
  • Etayez les pêchers si ils croulent sous le poids des fruits pour éviter que leurs branches ne se cassent.
  • Commencez la cueillette des chasselas.
  • Surveillez les framboises par temps pluvieux car elles moisissent rapidement. .
  • Ramassez les fruits atteints de la moniliose et débarrassez les arbres de ceux qui y sont restés accrochés pour enrayer la propagation de la maladie.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en septembre et préparer les prochains mois ? 

  • Nettoyez les pots et rangez-les.
  • Rentrez les plantes d’intérieur qui ont passé l’été dehors. Placez-les près d’une fenêtre dans une pièce pas trop chaude.
  • Complétez le décor de votre  intérieur en achetant de nouvelles plantes
  • Plantez les bulbes à forcer dans un bon mélange terreux composé à parts égales de terre du jardin et de terreau.
  • Acheter des tulipes, des narcisses à petites fleurs, des chionodoxas, des ixias et des scilles pour garnir vos jardinières.
  • Réduisez peu à peu l’arrosage et la fertilisation.

Calendrier du Jardinier: #Octobre

Octobre est l’un des plus beaux mois que nous offre la nature grâce au feuillage lumineux des arbres. Les jours ensoleillés, le spectacle est simplement merveilleux !

C’est le temps de rêver au jardin de l’année future et de faire de nouveaux  projets tout en feuilletant les magazines, les catalogues. Pensez aussi à faire un tour sur notre boutique en ligne.

Mais vous devez aussi continuer à préparer le jardin pour le printemps ! Les travaux de jardinage en octobre:

Que faire en octobre au jardin d’ornement ? 

  • Déterrez les plantes d’été défleuries et remplacez-les par des variétés d’automne.
  • Epandez un engrais anti-mousse sur votre pelouse, au début du mois.
  • Continuer les semis des nouvelles pelouses.
  • Supprimez, sur les jeunes rosiers, les boutons qui n’auront pas le temps de fleurir.
  • Désherbez les massifs puis brûlez les mauvaises herbes ou enfermez- les dans un sac poubelle.
  • Taillez légèrement les arbustes d’été pour leur donner une forme.
  • Plantez les bulbes de printemps.
  • Tondez court, pour la dernière fois de l’année.
  • Traitez les asters contre l’oïdium.
  • Protégez les plantes les plus fragiles des premières gelées.
  • Commencez la plantation des rosiers à racines nues.
  • Plantez des arbres et des arbustes, à la fin du mois.

Que faire en octobre au potager ? 

que planter en octobre

  • Récoltez les carottes, les radis, les céleris-raves, les betteraves rouges, les navets d’automne.
  • Terminez la plantation des fraisiers.
  • Nettoyez le potager avant de le labourer.
  • Semez les mâches pour le printemps dans les planches libres ou entre les poireaux.
  • Paillez, en couche épaisse, les scaroles et les chicorées pour les protéger.
  • Semez, sous abri, les carottes, les choux et les salades de printemps.
  • Epandez le fumier et le compost sur les espaces inoccupés par des cultures et commencez à labourer.
  • Ramassez les potirons et rentrez-les dans la cave.

S’occuper du verger en Octobre

récolter-pommes-octobre

  • Traitez les pruniers et les pêchers contre la moniliose et la cloque quand les feuilles sont tombées.
  • Taillez les arbres fruitiers à noyaux.
  • Récoltez les derniers fruits des framboisiers remontants. Coupez les tiges qui ont donné des fruits, à mi- hauteur.
  • Cueillez les dernières pommes, poires et raisins.
  • Récoltez les noix.
  • Taillez les actinidias à deux yeux.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en octobre et préparer les prochains mois ? 

  • Rentrez les plantes vertes et les orchidées restées sur le balcon, la première semaine du mois.
  • Installez-les dans une pièce claire et non chauffée pendant une quinzaine de jours puis placez-les près d’une fenêtre.
  • Espacez les arrosages ; laissez sécher la terre avant d’arroser.
  • Surveillez vos plantes pour prévenir l’invasion de mouches blanches et de pucerons verts, dès la fin du mois.
  • Réalisez des compositions de jeunes plantes aux feuillages panachés.
  • Rentrez les bulbes défleuris au sec et à l’abri du gel.
  • Plantez des tulipes, des jacinthes et des narcisses à forcer dans les jardinières pour le printemps. Espacez les plantations pour étaler la floraison.

Calendrier du Jardinier: #Novembre

Le mois de novembre est déjà là ! L’automne est bien installé.

Que planter ce mois de novembre ? C’est l’époque propice pour continuer les plantations de certaines espèces.

Quelles précautions et quels soins apporter à nos plantes pour qu’elles passent l’hiver le mieux possible ?

Les travaux de jardinage dépendront beaucoup du temps que nous réservera ce mois de novembre : soleil, grisaille, pluie, gelées matinales, neige?

Après les travaux dans le jardin, le moment est venu de vous occuper de nouveau de votre jardin d’intérieur.

Que faire en novembre au jardin d’ornement ? 

  • Nettoyez le jardin et préparez- le pour qu’il puisse affronter les grands froids dans les meilleures conditions.
  • Plantez des chrysanthèmes en fleurs pour donner de la couleur à votre jardin. Le chrysanthème n’est pas uniquement une plante fleurie de cimetière ; il trouve sa place aussi dans les jardins, sur les balcons et les terrasses en pots ou en jardinières.
  • Semez les pois de senteur et les capucines dans un endroit bien abrité et dans une terre légère.
  • Rentrez les plantes en pot à l’abri.
  • Dans les régions où le climat est doux, plantez les vivaces en terre légère.
  • Plantez les arbres et les arbustes à feuillage persistant.
  • Coupez vos fuchsias rustiques à ras. Protégez-les contre le froid, sous une épaisse couche de feuilles mortes.
  • Etiquetez les plantes qui perdent leur feuillage pour ne pas les détruire en bêchant. Protégez les plantes les plus fragiles sous des abris de tuiles (en forme de tunnel) bourrés de paille.

jardiner-novembre

Jardiner au potager en Novembre

  • Terminez l’arrachage des légumes qui doivent être rentrés en cave au cours de la première semaine du mois de novembre.
  • Arrachez les plants de tomates et de courgettes.
  • Coupez les asperges devenues rousses et brûlez-les pour détruire des éventuelles larves de la mouche et du criocère.
  • Continuez à faire blanchir les endives.
  • Ramassez les feuilles mortes pour en faire du compost.
  • Buttez, avec un mélange de paille et de terreau, les artichauts, les cardons et les céleris branches pour les protéger du gel.
  • Entourez d’un gros carton, quelques céleris et cardons pour les faire blanchir.
  • Tondez l’engrais vert quand il est haut de 30cm et laissez-le se décomposer sur place.

Que faire en novembre au verger ? 

  • Débarrassez les cassissiers et les groseilliers de leur vieux bois pour leur redonner de la vitalité.
  • Préparez des piquets pour tuteurer les jeunes arbres fruitiers.
  • Terminez le traitement au cuivre des arbres fruitiers à noyaux.
  • Taillez les poiriers et les pommiers conduits en forme palissée.
  • Nettoyez les plaies chancreuses sur les pommiers, désinfectez-les et protégez-les avec du goudron de Norvège.
  • Plantez les arbres fruitiers et les arbustes à fruits. Apportez un bon engrais de fond dans le trou de plantation. Avant de planter les groseilliers, taillez- les à cinq yeux. Ne conservez que cinq branches par touffe.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en novembre et préparer les prochains mois ? 

  • Surveillez les envahisseurs : pucerons verts, mouches blanches et cochenilles. Si vous constatez la présence de cochenilles, grattez les « petits boucliers » un à un avec un coton imbibé d’alcool à 60°C.

Mieux vaut isoler votre plante d’intérieur et la traiter plusieurs fois.

  • Evitez d’exposer vos plantes aux courants d’air.
  • Arrosez une fois tous les quinze jours seulement. Utilisez un décalcairisant pour l’arrosage des gardénias, des camélias, des orangers, des fougères.
  • Décompactez la surface du terreau, à l’aide d’une griffe, pour l’aérer.

Calendrier du Jardinier: #Décembre

Pendant le mois de décembre, le calendrier des travaux du jardinier n’est pas vide même si le temps que vous consacrez au jardinage durant cette période est plutôt limité.

Le froid et le givre ne doivent pas vous empêcher de sortir pour vous occuper de votre jardin.

Voici les conseils de travaux que nous vous suggérons:

Que faire en décembre au jardin d’ornement ? 

jardiner-en-décembre
Décembre reste un mois pour jardiner, Courage !
  • Commandez des plants de roses anciennes pour vous ou pour offrir à vos amis jardiniers en guise de cadeaux de Noël.
  • Continuez à rentrer les bulbes forcés dans la maison au fur et à mesure qu’ils fleurissent.
  • Labourez les futurs massifs par beau temps. Dessinez un plan et choisissez les graines de plantes que vous sèmerez au printemps. Commandez vos sachets dès maintenant.
  • Plantez les arbres, les arbustes et les rosiers quand le sol n’est pas gelé.
  • Vérifiez que vos plantes sont bien protégées du froid et que les protections que vous avez installées, n’ont pas été déplacées par le vent.
  • Surveillez les plantes que vous avez rentrées dans la serre et vérifiez qu’elles ne sont pas attaquées par les pucerons et les aleurodes.
  • Continuez à planter les rosiers par temps doux et n’oubliez pas de praliner les racines. Pour les rosiers déjà en place, apportez un engrais massifs et contentez- vous de labourer en surface.
  • Etalez une couche de paille ou de tourbe blonde sèche sur les massifs de vivaces.
  • Couvrez vos abris vitrés de paillassons pour améliorer la protection contre le froid. Si la neige fait son apparition, enlevez- la pour que son poids ne fasse pas trop souffrir vos abris et pour éviter que les vitres ne cassent.

Que faire en décembre au potager ? 

  • Arrachez les poireaux et mettez-les en jauge afin de libérer la parcelle pour pouvoir la bêcher.
  • Semez l’ail et l’échalote grise si le sol de votre jardin est léger.
  • Rendez visite aux récoltes que vous avez entreposées au cellier ou à la cave. Veillez à ce que vos pommes de terre ne gèlent pas. Retirez tous les légumes tachés et pourris pour éviter qu’ils ne contaminent les autres.
  • Continuez à procéder aux labours d’hiver. Si le terrain est lourd, bêchez à grosses mottes. Abstenez- vous de le faire si la terre est gelée ou si le sol est recouvert de neige.
  • Faites blanchir les dernières endives.
  • Plantez la rhubarbe.

Prenez du temps pour votre verger

que-faire-jardin-décembre

  • Plantez les arbres fruitiers : kiwis (1 mâle pour 5 femelles), pommiers, poiriers, pruniers.  Evitez les périodes de fortes pluies et de gel.
  • Labourez au pied des arbres fruitiers déjà en place et apportez un engrais organique complet.
  • Commencez la taille des poiriers et des pommiers.
  • Surveillez les fruits récoltés et entreposés à la cave et vérifiez l’état des poires qui ont tendance à pourrir et jetez-les à la poubelle.
  • Prélevez les greffons et continuez les boutures de groseilliers.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en décembre et préparer les prochains mois ? 

L’hiver est bien là, avec ses jours les plus courts, son manque de luminosité. Souvent, le chauffage rend l’air trop sec, l’utilisation d’un humidificateur électrique peut vous aider à augmenter l’hygrométrie.

  • Réduisez les arrosages au maximum pour les plantes d’orangerie.

N’arrosez les plantes d’intérieur que quand la terre des pots commence à sécher. Il faut respecter la période de repos des plantes. Utilisez de l’eau tiédie pour l’arrosage.

  • Aérez en milieu de journée et déplacez vos plantes pour leur éviter de subir l’effet néfaste des courants d’air.
  • Surveillez vos plantes pour intervenir le plus rapidement si vous constatez des attaques de cochenilles ou de mouches blanches. Si vous regroupez vos plantes près d’une fenêtre, ne les serrez pas trop pour que l’air puisse circuler.
  • Rentrez les poteries vernies pour les protéger du froid ou abritez- les des intempéries.
  • Préparez votre intérieur pour Noël. Installez un sapin et décorez-le de manière différente chaque année pour éviter la monotonie. Habiller le sapin de Noël est un plaisir qu’on partage souvent en  famille. C’est le point de départ d’une période de fêtes.
  • Si vous souhaitez un décor de Noël en rouge et vert, vous pouvez le composer avec des poinsettias, des amaryllis rouges, des ardisia crenata, des branches de houx et des feuillages sombres vernissés.
  • Plantez les primevères et les pensées sur votre balcon.
Calendrier du Jardinier : tous les travaux de jardinage à faire chaque mois
Donnez votre avis !

Laisser un commentaire