Le combava : sa culture, ses utilisations

Le combava : sa culture, ses utilisations

Classé dans : Conseils plantes intérieur, Potager | 0

Le combava, de son nom latin Citrus hystrix, est un petit agrume appelé aussi parfois « agrume porc-épic ». Il peut aussi s’écrire Kumbawa. Originaire d’Inde, c’est une plante vivace appartenant à la famille des Rutacées. Sa culture nécessite des conditions climatiques favorables mais peut se faire en pot à l’intérieur.240_F_22291912_MxvhBc0wIPqF1dWArj4wyNLuR5PackKo

A quoi reconnaît-on le combava ?

Le combava est un petit arbre très épineux à la forme érigée. Il possède des feuilles très décoratives au pétiole ailé.  Ses odorantes fleurs blanc- rosé apparaissent au printemps, puis remontent en été.

Quant à ses fruits de petite taille (5 à 6 cm de diamètre), ils ressemblent un peu aux citrons verts. Leur écorce grumeleuse est gorgée d’huiles essentielles dont le parfum se rapproche de celui de la citronnelle.

Sa chair vert-jaune est très acide, peu juteuse et nettement moins parfumée que son écorce.

Où cultiver le combava ?

Le combava se plaît en pleine terre, le long de la Côte d’Azur ou en Corse. Dans les autres régions, il est préférable de le cultiver en bac. Il supporte bien d’être en serre ou en véranda toute l’année.

Comment le cultiver en pleine terre ?

Plantez le combava dans un sol bêché en profondeur et après y avoir apporté du sable grossier et du compost.

Si votre sol est calcaire optez pour la culture en pot car le combava tolère mal ce type de terre.

Installez-le dans un endroit très ensoleillé et abrité du vent.

Arrosez-le très copieusement au moins une fois par semaine en été.

En automne, étalez une bonne couche de paillis au pied pour protéger ses racines du froid. Couvrez-le d’un voile d’hivernage en cas de gel.

Comment le cultiver en bac ?

Dans un grand bac, versez une bonne épaisseur de billes d’argile pour assurer le drainage. Plantez votre arbre dans un terreau spécial agrumes.

Installez-le dans un endroit ensoleillé plusieurs heures par jour.

Arrosez-le régulièrement mais ne laissez pas d’eau stagner dans la soucoupe.

Pour stimuler la fructification, apportez un engrais riche en potasse dans l’eau d’arrosage une fois tous les 15 jours.

En hiver, le combava a besoin d’une période de repos dans une pièce lumineuse avec une température située entre 10 et 14°C. Les arrosages doivent être très modérés.

Quand récolter cet agrume ?

Récoltez-le vert car c’est à ce stade que le combava est le plus riche en huiles essentielles. Cette période se situe en octobre/novembre. N’attendez pas qu’il jaunisse car ce serait trop tard. Cueillez les feuilles tout au long de la saison chaude (de mai à septembre) mais en petites quantités pour ne pas affaiblir l’arbre.

Quelles sont les utilisations du combava ?

En cuisine, on utilise les feuilles et le zeste dans la préparation des sauces épicées et des mets salés, des poissons et des crustacés mais aussi dans des recettes sucrées.

On peut conserver les feuilles et les fruits au congélateur. Le séchage  leur fait perdre leurs saveurs.

Rusticité : -4°C

Hauteur : 2,50 à 3 mètres

Floraison : de mars à mai

Fructification : de novembre à décembre

Le combava : sa culture, ses utilisations
3.3 (66.67%) 3 votes

Laisser un commentaire