Comment irriguer le jardin de façon économe ?

Comment irriguer le jardin de façon économe ?

Classé dans : Jardin | 0

L’entretien du jardin nécessite une utilisation importante d’eau. Toutefois, l’arrosage et l’irrigation sont indispensables pour en préserver l’esthétisme. Afin d’y parvenir, il est possible d’économiser l’eau que vous utilisez dans votre jardin. Voici quelques conseils pour un entretien économe du jardin.

Irriguer le jardin : la pompe de puits

Les modèles de cette pompe sont utilisés pour assurer une récolte en eau. Celle-ci se fait sur l’eau d’un puits, peu importe le type de forage. Pour bien choisir une pompe de puits, vous devez estimer vos besoins, vos habitudes d’utilisation, ainsi que la configuration de votre point d’eau. Cette évaluation vous permettra de connaître le débit nécessaire pour vos entretiens.

Vos calculs devront aussi prendre en compte la hauteur manométrique du puits pour trouver les modèles adaptés. Il existe plusieurs types de pompes à puits que vous pouvez installer :

  • les pompes manuelles pour les puits peu profonds. Les pompes manuelles peuvent être à balancier ou semi-rotatives. En fonction de la configuration choisie, vous disposerez d’un piston classique avec un bras de pompage, ou d’un piston plat et d’un levier
  • les pompes immergées pour les puits dont la profondeur dépasse les 8 mètres. Ces seconds types de pompes de puits proposent une aspiration directe et une grande discrétion
  • les surpresseurs : les derniers types de pompes à puits combinent un ballon de forage à la pompe sous pression. Appréciés pour leur stabilité, ces appareils proposent des débits d’eau stables et constants

Les systèmes d’arrosage goutte à goutte

Certains systèmes d’arrosage sont intéressants pour l’extérieur. Pour irriguer votre jardin de façon économe, il sera plus pratique d’installer des systèmes d’arrosage goutte à goutte. Plus économique que les équipements classiques ou à pistolet, leur utilisation est aussi plus fiable.

Ces systèmes facilitent la régulation de l’eau consommée dans le jardin, suppriment les excès de débit, et maîtrisent les ruissellements. L’installation conviendra aussi bien pour vos plantes décoratives que pour votre potager. Vous pouvez aussi la remplacer par un tuyau poreux qui offre les mêmes avantages, et qui est aussi simple à installer.

Les systèmes de récupération d’eau

Les quantités moyennes d’eau consommées dans le jardin avoisinent les 18 litres par minute. Les systèmes de récupération d’eau sont destinés à recueillir l’eau de pluie, qui pourra ensuite être utilisée à l’extérieur.

Que vous optiez pour un réservoir enterré, une cuve aérienne ou un collecteur, l’eau récupérée pourra aisément être distribuée dans votre jardin. La pluie qui s’écoule au niveau de la toiture sera redirigée à travers les gouttières. Celles-ci transporteront ensuite l’eau vers les cuves où elle sera stockée jusqu’à son utilisation.

Bien choisir ses végétaux pour le jardin

Certains végétaux sont aussi plus gourmands en eau que d’autres. Choisir des plantes qui nécessitent peu d’arrosage vous permettra aussi de faire des économies. Le chêne vert, l’olivier, le frêne méditerranéen, le courbier ou encore l’aulne glutineux demanderont des quantités minimales d’eau.

Il en est de même pour le laurier rose, la myte, ou les cactées. Vous pouvez aussi planter des vivaces et du gazon qui poussent très bien avec peu d’eau.

Laisser un commentaire