Jardiner en juillet

Jardiner en juillet

Classé dans : En Juillet | 0

Juillet est synonyme de détente et de repos. Les fleurs et les premiers fruits sont en plein épanouissement.

Se promener ou tout simplement s’asseoir dans son jardin à la tombée de la nuit, au moment où l’arrosage exalte les parfums, a sans aucun doute de quoi vous tournez la tête. Mais si c’est le temps des senteurs, des saveurs et des plaisirs, le mois de juillet est aussi et encore celui des travaux de jardinage.

Que faire en juillet au jardin d’ornement ? 

  • Achevez la taille des arbustes à floraison printanière : rosiers non remontants, rhododendrons.
  • Palissez les plantes grimpantes en prenant soin de ne pas trop serrer pour éviter de les étrangler.
  • Semez les fleurs bisannuelles (myosotis, pâquerettes, pensées, mufliers…).
  • Arrosez à la tombée de la nuit pendant les grandes chaleurs.
  • Désherbez avec soin les massifs et si besoin les allées.
  • Paillez les massifs avec des tontes de gazon.
  • Traitez vos rosiers pour leur éviter les attaques de marsonia et de lutter contre l’oïdium.
  • Traitez contre l’oïdium les mahonias, les asters, les phlox…
  • Apportez une dose d’engrais soluble aux plantes en pots, chaque semaine.
  • Arrachez les tulipes dont le feuillage est desséché.
  • Passez la tondeuse  souvent mais ne la coupez pas trop court.
  • Divisez et replantez les touffes d’iris.
  • Achevez la taille des arbustes à floraison printanière : rosiers non remontants, rhododendrons.

Que faire en juillet au potager ? 

jardiner au potager en juillet
Le mois de juillet est une période parfaite pour jardiner au potager.
  • Buttez les haricots pour favoriser l’enracinement et économiser l’eau d’arrosage.
  • Taillez les tomates en ne laissant que trois ou quatre bouquets de fleurs sur la tige principale pour obtenir plus précocement de plus gros fruits. Cette opération est destinée à empêcher la tige principale de se ramifier.
  • Semez de nouvelles lignes de haricots verts jusqu’au 14 juillet à condition de choisir des variétés précoces qui ne seront pas surprises par la fraîcheur des nuits de septembre.
  • Semez une deuxième série de légumes d’automne (épinards, mâche, navets…)  dans un lieu frais et ombragé.
  • Luttez contre les altises qui s’attaquent aux radis, aux choux et aux navets en pulvérisant sur les deux côtés des feuilles, deux fois à quelques jours d’intervalle un insecticide de contact.
  • Plantez les laitues et les chicorées d’automne.
  • Terminez les plantations de choux dans des plates-bandes un peu ombragées.
  • Arrosez copieusement chaque soir une partie du jardin en prenant soin de le faire à la tombée de la nuit. Cette façon de procéder est bien plus efficace que d’arroser quotidiennement mais légèrement tout le jardin.
  • Sarclez les haricots et les salades d’été pour empêcher les mauvaises herbes de se développer et pour décroûter la terre ; vos plantes profiteront ainsi davantage de l’apport d’eau lors des pluies ou des arrosages.
  • Eclaircissez les semis de carottes à distance définitive (6 ou 7 cm). Vous pouvez consommer éventuellement les petites carottes nouvelles que vous aurez arrachées lors cette opération .
  • Laissez les fèves et les pois mûrir sur place. Ces plantes constituent un excellent couvre- sol.
  • Semez du cerfeuil et du persil à l’ombre. Maintenez le sol frais pendant toute la culture.

Que faire en juillet au verger ? 

jardiner-juillet-verger
Profitez du mois de juillet pour jardiner au verger.
  • Pratiquez la taille en vert pour compléter la taille d’hiver. Elle permet de dompter une végétation trop exubérante et dans le cas des poiriers et des pommiers d’obtenir de plus gros fruits.
  • Arrosez les jeunes arbres une fois par semaine.
  • Etayez les branches des  pruniers chargés de fruits pour éviter leur cassure en cas de vent violent.
  • Récoltez les cassis, les groseilles, les framboises et les cerises.
  • Taillez les framboisiers non remontants.
  • Ensachez les poires pour les protéger des insectes piqueurs comme les guêpes, les frelons et des insectes ravageurs (la carpocapse). L’ensachage peut aussi les protéger de la pluie, la grêle et freiner le développement de certaines maladies comme la tavelure.
  • Placez des pièges pour les guêpes.
  • Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur la vigne pour lutter contre le mildiou et le botrytis et la traitez alternativement avec du soufre contre l’oïdium.

Comment entretenir vos plantes d’intérieur en juillet et préparer les prochains mois ? 

  • Placez les orchidées à l’ombre et aérez-les.
  • Débarrassez-vous de vos vieilles plantes tristounettes qui traînent ici et là et souvent sous un léger voile de poussière. Profitez de votre temps libre pour embellir et donner un coup de jeune à votre intérieur et achetez de nouvelles et belles plantes.
  • Douchez les feuillages un peu poussiéreux et séchez-les avec un chiffon doux.
  • Sortez au jardin la plupart de vos plantes vertes et fleuries et assurez-leur une légère ombre.
  • Maintenez l’amaryllis dehors et au sec jusqu’au jaunissement de son feuillage.
  • Apportez un engrais spécifique aux bonsaïs et arrosez-les chaque jour.
  • Plantez des crocus d’automne dans des jardinières.
  • Retirez les fleurs fanées des plantes en pots et arrosez-les pour prolonger leur floraison.
  • Arrosez les plantes en bacs ou en pots au moins trois fois par semaine et le soir après le coucher du soleil.
  • Faites des boutures uniquement si vous ne partez pas en vacances car elles nécessitent une surveillance.
Jardiner en juillet
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire