Avoir une belle Phalaenopsis, c’est facile !

Avoir une belle Phalaenopsis, c’est facile !

Classé dans : Orchidées | 2

Voici notre dossier sur l’orchidée star de nos intérieurs depuis de nombreuses années: La Phalaenopsis ! Vous êtes nombreux à avoir des questions pour entretenir cette orchidée mais aussi pour bien la choisir et l’acheter.

Jetez un coup d’oeil au sommaire pour trouver rapidement l’information que vous cherchez !

Si vous trouvez notre dossier utile …Partagez le !

Quelle place choisir pour mon orchidée ?

De la lumière pour vos orchidées ! Trouvez simplement une pièce de votre maison ou de votre bureau bénéficiant de lumière sans soleil direct.

Faites attention à ne pas placer votre orchidée directement derrière une fenêtre exposée plein sud car une brulure sur le feuillage et la chute des fleurs pourraient survenir. Vous pouvez tamiser la lumière trop forte avec un rideau ou voilage.

Pendant l’été, vous avez la possibilité de sortir votre phalaenopsis pour lui donner un bol d’air frais ! Vous veillerez à ce qu’elle ai pas une exposition ombragé.

La bonne température ! 

Les températures idéales sont les températures comprise entre 18°C et 23°C pendant la journée et de 15°C à 20°C la nuit. Évitez les courants d’air froid mais aussi chaud ainsi que la proximité avec des sources de chaleurs surtout les radiateurs électriques qui ont tendance à assécher l’air de la pièce.


L’Arrosage des orchidées: Une difficulté

Chaque débutant rencontre des difficultés avec l’arrosage de sa première orchidée. Savoir si vous arrosez trop ou pas assez votre Phalaenopsis par exemple n’est pas évident au début. De plus en intérieur, votre orchidée ne peut compter uniquement sur vous pour lui apporter de l’eau et son unique réserve est dans son pot. Sachez que le manque d’eau est nocif pour votre plante mais l’excès l’est tout autant voire plus. Dans le cas d’une orchidée souffrant du manque d’eau, il est généralement facile d’agir en arrosant le sujet mais dans le cas inverse, il est peu commode de faire sécher le système racinaire.

Arroser son orchidée:

Il est souvent plus facile d’arroser votre orchidée en la laissant tremper dans un contenant remplie d’eau de pluie pendant 5 à 10 minutes.Veillez à ne pas arroser le coeur de l’orchidée phalaenopsis car cela pourrait favoriser le développement de champignons et la pourriture de certaines parties herbacées de la plante  C’est technique permet de ni arroser le feuillage ni le fleurs. Les fleurs sont sensible à l’eau puisque cela provoque des tâches sur les pétales.

Les orchidées apprécient les milieux acides, il est donc conseiller d’arroser avec de l’eau de pluie à température ambiante. Souvent l’eau courant est calcaire et à tendance à rendre les substrats alcalins. Vous pouvez en période de floraison, apporter de l’engrais avec l’arrosage par contre attention aux excès provoquant des brûlures racinaires.

Si vous suivez à la lettre les consignes sur les fréquences d’arrosage ( ex: arrosez 1 fois par semaine), vous risquez de trop arroser ou pas assez votre orchidée. Ces consignes sont uniquement faites pour donner une indication sur le besoin en eau d’une plante.

Il est préférable d’observer l’état de votre orchidée pour déterminer la fréquence à laquelle vous devez l’arroser. Les plantes ne parlent pas (Oui, ce n’est pas une grande nouvelle) mais elles vous apportent de nombreuses informations.

Observer les racines: 

Pour savoir, si votre orchidée a besoin d’être arroser ou non, regarder l’état des racines. C’est très facile car les orchidées phalaenopsis sont vendus dans des pots plastiques transparents. Lorsque les racines sont vertes, elle a assez d’eau. Par contre lorsqu’elles deviennent grisâtres, vous pouvez arroser votre orchidée.

L’humidité de l’air:

Originaires des forêts tropicales, les Phalaenopsis apprécient les forts taux d’humidité autour des 80% et 85%. Pour garder un taux d’humidité important, vous pouvez disposer un lit de billes d’argile humide au fond du cache-pot.

Une technique alternative pour arroser facilement vos orchidées: La Glace ! 

L’une des façons les plus rapides et efficaces d’arroser une orchidée est d’utiliser 3 glaçons. Placez 3 cubes de glaces par semaine au dessus du substrat d’écorce et laissez faire la nature. Ceci n’endommagera ni les feuilles ni les racines. Les glaçons fondront lentement sans risque d’arrosage excessif, cette astuce ressemble à celui du système goutte à goutte utilisé en production horticole. Les racines absorbent au fur et à mesure que l’eau descend dans le pot ce qui évitent l’excès d’eau dans le fond du pot. Veillez simplement à ce que les racines ne trempent pas dans de l’eau dans le fond du cache-pot.


Rempoter une orchidée

Découvrez comment rempoter vos orchidées pour leur donner une seconde jeunesse.rempoter phalaenopsis

À quelle période rempoter mes orchidées ? 

Tous les 2 ou 3 ans, vous devez songer à les rempoter. Souvent à ce moment-là, vous remarquerez que votre orchidée est à l’étroit dans son pot (les nouvelles pousses et racines se développant à l’extérieur du contenant).

Vous pouvez aussi effectuer une opération de rempotage, lorsque la plante a vécu pendant un certain temps les pieds dans l’eau (souvent suite à des arrosages excessifs). C’est souvent la meilleure solution pour aider la plante à repartir.

Ne rempotez uniquement que lorsque l’orchidée n’est pas en période de floraison. Et de préférence quand le sujet est dans sa période de repos.

Quel contenant choisir pour le rempotage de l’orchidée ? 

Choisissez un pot plastique légèrement plus grand que celui d’origine. Il doit être muni de trous dans son fond pour évacuer l’eau. Et si il est transparent, il sera parfait ! (en plus, il vous permettra de juger de l’état des racines de votre plante)

Comment effectuer le rempotage de votre orchidée ? 

Vous devez commencer par sortir la plante de son pot, et retirer délicatement à la main les racines mortes. Coupez, par la suite avec un sécateur affûté et propre, les racines malades (brunes) et les racines abîmées. Elles pourraient pourrir et faire décliner l’état général de votre plante.

Pour le substrat, optez pour un terreau spécial orchidée ou pour un plus artisanal ( à base d’écorces de pin). Déposez-en une couche au fond de votre nouveau contenant, puis placez l’orchidée en la tenant droite et complétez avec soin jusqu’en haut du pot.

Il se peut que votre orchidée ne soit pas stable dans son nouveau pot. Surtout lorsqu’elle a de grandes et imposantes tiges florales. Vous avez la possibilité d’ajouter «des fausses racines» pour stabiliser le pied. Il vous faut prendre un fil métallique ayant une gaine (pour éviter la rouille) pour fixer la plante correctement.

Il n’est pas nécessaire de faire un apport d’engrais après le rempotage de votre orchidée.

Que faire après cette opération pour voir mon orchidée se développer ? 

Vous devez permettre à votre plante de prendre un peu de repos avec une atmosphère humide, mais sans trop arroser pour donner le temps aux racines de prendre leurs marques.


Vos principales questions:

Ma phalaenopsis ne refleurit plus ! Comment la faire refleurir 

Aucune plante ne fleurit sans s’arrêter ! La floraison est un des moyens de reproduction des végétaux … la nature n’a pas à la base prévu décorer votre salon ! Il est donc normal qu’après plusieurs semaines de floraison, moment intense pour la plante, qu’elle se repose.

Pour forcer la phalaenopsis à refleurir, placez-la pendant quelques semaines après la fin de sa floraison dans une pièce plus fraiche que votre salon par ex, puis de la faire revenir dans la pièce d’origine. Le but est de provoquer un stress chez la plante déclenchant la floraison.

Certaines feuilles de mon orchidée jaunissent, est-ce grave ? 

Il est normal que les feuilles du bas commencent par jaunir, se dessécher puis tomber. Toutes les plantes même celles aux feuillages persistants perdent régulièrement leurs feuilles, c’est un cycle naturel.

Avez-vous déjà remarqué le volume impressionnant de feuilles mortes aux pieds des bambous 

Achetée il y a quelques jours, elle a déjà perdu quelques fleurons ! Pourquoi et que faire ? 

Il arrive souvent qu’une phalaenopsis perdent quelques fleurs ou boutons floraux quelques jours après être arrivée dans votre salon, c’est extrêmement rageant ! Cela est dû a un stress engendré par le changement de lieux, d’exposition, de température ! De la serre du producteur à votre intérieur, orchidée aura voyagé ! Et celle ci n’apprecie pas les changements, les courants d’air et les variations de temperature.

Placez dans une pièce adaptée à sa culture, elle devrait afficher son plus beau sourire d’ici quelques semaines.


Comment bien acheter une orchidée Phalaenopsis ?

Dans le commerce, nous trouvons des orchidées papillons pour des prix plus ou moins élevées de 5 à 50 euros parfois. Comment expliquer ces différences de tarifs ? Comment choisir une Phalaenopsis de qualité ? Ou les acheter ?

Partagez vos bons plans et adresses dans les commentaires !

Le juste prixproducteur phalaenopsis hollande

Tout d’abord, il faut savoir que les orchidées sont devenues depuis les années 2000, un bien de consommation courante. Elles sont produites de nos jours de manière quasi-industrielle par des horticulteurs spécialisés et vendues par milliers via les marchés aux fleurs Flora Holland aux Pays-Bas.

Depuis quelques années, la grande distribution a imposé un prix de moins de 10 euros pour cette orchidée raffinée ! Un prix ne reflétant pas la réalité du travail des horticulteurs mais surtout ne correspondant pas à toutes les qualités et les variétés de phalaenopsis. Faites attention dans vos comparaisons de prix !

Pour conclure sur le prix: À 5 euros vous achetez surement une orchidée qui ne vous donnera que peu de satisfaction (floraison courte et peu intense, couleur banale, plante malade ou chétive), à l’inverse à plus de 30 euros, vous devez avoir une plante sortant de l’ordinaire (floraison originale ou impressionnante, coloris originaux, plante saine, nombreuses tiges et inflorescences)

Exemples de prix:

  • Phalaenopsis de qualité avec 1 tige (6 à 9 boutons floraux)=  de 9 à 15 euros.
  • Phalaenopsis de qualité avec 2 tiges (12 à 16 boutons floraux)= de 15 à 25 euros.
  • Phalaenopsis de qualité avec 3 tiges= + de 25 euros.
  • Phalaenopsis à grandes fleurs= + de 25 euros.

N’oubliez pas de prendre en compte le service: l’emballage cadeau, le conseil, etc …

Comment contrôler la qualité d’une orchidée ?

1- La floraison et les inflorescences.

La floraison de votre futur orchidée ne doit pas être trop avancée pour vous garantir une fois chez vous une floraison longue de plusieurs mois. Sachez qu’une orchidée ayant une floraison avancée doit être moins onéreuse qu’une avec des boutons prêts à éclore.

Les fleurs doivent être homogènes et entières.

Le nombres de boutons doit guider votre choix, une phalaenopsis avec de très nombreux boutons floraux doit être votre priorité. Vérifiez aussi que les boutons sont sains, d’une couleur vert tendre et bien gonflés.

NB: Petit indice sur certaines étiquettes des producteurs, vous aurez une indication du nombres de boutons: 6+,10+,12+,14+16+, etc …

2- Le feuillage et les tiges.

Le feuillage essentiel dans la photosynthèse d’une plante doit être rigide et d’un vert profond. Évitez absolument les phalaenopsis aux feuilles molles suite à un excès d’eau ou d’un coup de chaud.

Les tiges doivent être rigides pour assurer le maintien des fleurs. Leurs nombres et leurs tailles déterminent le prix de votre futur orchidée.

Notez que je vous déconseille les Phalaenopsis de plus de 3 tiges dans un pot de 12 cm. Il est préférable de se diriger vers des sujets en pots de 15cm voir 17 cm pour avoir un nombre plus importants de tiges et donc d’inflorescences.

3- Les racines

Le système racinaire doit être sain. Les racines sèches ou trop peu nombreuses sont des signes de mauvaise qualité. Les pots transparents utilisés pour la culture devraient vous simplifiez la tache pour les contrôler.

Fiche technique

Famille: Orchidacées

Origine: Asie du Sud-est et Océanie

Période de floraison: variable

Couleur des fleurs: multiple

Exposition: heliophile en intérieur pièce lumineuse.

Type de sol: Substrat pour orchidées à base de mousse, de sphaigne et d’écorces de pin

pH du sol: neutre à acide

Humidité du sol: normal

Utilisation: véranda, intérieur.

Hauteur: jusqu’à 100 cm

Type de plante: plante fleurie intérieur

Type de feuillage: persistant

Rusticité: 10°C

Plantation, rempotage: printemps

Principales maladies et ravageurs: Cochenilles, pucerons, et araignées rouges

Ressources

Avoir une belle Phalaenopsis, c’est facile !
4.4 (88.42%) 19 votes

2 Responses

  1. Merci pour vos conseils sur l’achat du Phalaenopsis car on trouve vraiment tous les prix dans le commerce de nos jours … pas facile de s’y retrouver. Personnellement j’apprécie particulièrement les Phalaenopsis grandiflora qui ont de grandes fleurs.

  2. Article très intéressant et bien construit. Personnellement je trouve que les jardineries Truffaut proposent des orchidées qui tiennent bien la route, de qualité et pas forcément très chères. Chez moi elles restent fleuries plus de trois mois.

Laisser un commentaire