Gloriosa superba, tubéreuse grimpante: nos conseils de culture et d’entretien

Gloriosa superba, tubéreuse grimpante: nos conseils de culture et d’entretien

Classé dans : Conseils plantes intérieur | 0

Originaire d’Afrique tropicale et de l’Asie du Sud-Est, le gloriosa est une plante vivace, tubéreuse, grimpante, volubile à vrille de 1 à 2m de hauteur à l’allure exotique, tel le magnifique Gloriosa « Rotschildiana ». Il a l’élégance des lis auxquels il ressemble. Superbe, original, le gloriosa est aussi très toxique, ce qui exige de prendre certaines précautions.

Ce végétal est cultivé en intérieur surtout en serre tempérée ou dans une véranda chauffée mais également à l’extérieur l’été en pot et toute l’année en pleine terre dans les jardins  méditerranéens et corses. Hors de ces régions, il faut prévoir des solutions d’hivernage.

Vous pouvez acheter le gloriosa  comme plante d’appartement chez les fleuristes parfois utilisé sur des tableaux et murs végétaux et en bouquets pour son allure raffinée.

Gloriosa, Lis de Malabar, Gloriosa superba, Gloriosa Lily,  Glorieuse ou Lis glorieux ?  

la fleur du gloriosa

Le gloriosa, de la famille des Colchicacées, est une plante grimpante dont les tiges s’accrochent à toute sorte de  support situé à proximité grâce aux vrilles se trouvant à l’extrémité des feuilles. C’est une plante gélive, assez délicate à cultiver et à conserver d’une année sur l’autre.

Ses fleurs, de 5 à 10 cm de diamètre au bout de longues tiges et à l’aisselle des feuilles supérieures, comportant 6 pétales retournés de couleur rouge vif, jaune et bordé de jaune qui donnent une originalité à cette superbe plante exotique.

Les étamines sont longues et proéminentes.

Une ressemblance avec les lis est assez frappante ou encore avec des papillons exotiques si on est, un tantinet, imaginatif.

Ses feuilles brillantes de couleur verte, opposées et lancéolées sont caduques. Elles sont longues de 5 à 10 cm.

Attention : toutes les parties du gloriosa sont toxiques en raison de la présence de colchicine: les tubercules, les feuilles, les fleurs et les graines. Il faut en tenir compte quand on choisit d’acheter ce type de plantes. Des précautions lors de la manipulation et des mises en garde dans le cas de la présence d’enfants sont à respecter.

Quelles variétés de gloriosa superba?

Choisir et acheter la bonne variété dépend aussi de son emplacement de culture et de son utilisation, au-delà des goûts et des couleurs. En voici une liste non exhaustive.

  • Le gloriosa superba « Rotschildiana » : grandes fleurs aux pétales rouge vif bordé de jaune.
  • Le gloriosa superba « Citrina » : fleurs jaune citron.
  • Le gloriosa superba » Lutea » : fleurs jaune d’or

Où, quand et comment cultiver les bulbes de gloriosa?

Le gloriosa trouve sa place à l’intérieur comme à l’extérieur selon la région climatique dans laquelle vous le plantez.

  • Cultivé en pot, à l’intérieur, il embellira votre véranda ou votre serre et l’été, à l’extérieur, votre balcon ou terrasse.
  • Cultivé en pleine terre, vous l’installerez en plante saisonnière dans un massif d’été dans les régions moins chaudes. Il peut rester en terre toute l’année, dans les zones aux hivers doux.

Où planter le gloriosa?

Quel que soit l’endroit où vous le cultivez, il est impératif d’exposer le gloriosa à une luminosité importante même au soleil direct à condition qu’il ne soit pas trop fort et que ses rayons ne soient pas trop brûlants. La température doit atteindre au moins 18°C pour développer des pousses.

  • A l’intérieur, dès la formation des boutons floraux, veillez à éloigner vos pots des fenêtres pour éviter une lumière trop vive.
  • A l’extérieur, en pot ou en pleine terre, il faut le placer au soleil et à l’abri du vent.

Quand et comment planter les bulbes de gloriosa ?

La période de plantation se situe au printemps, en Avril. Ses tubercules cylindriques sont très cassants, il est donc nécessaire de les manipuler avec soin. Avant de commencer, enfilez des gants pour éviter le risque d’irritation cutanée. Attention : les bulbes sont également très toxiques.

Plantation en pleine terre

Avant d’opter pour la culture du gloriosa en pleine terre, deux critères détermineront votre choix : la zone climatique de culture et la possible résistance du gloriosa aux températures hivernales dans votre région.

Le sol et l’emplacement dans votre jardin sont aussi des facteurs très importants.

  1. Choisissez- lui un emplacement en plein soleil dans un sol riche en humus, fertile et bien drainé.
  2. Plantez le tubercule à plat à 5 cm de profondeur avec soin afin de ne pas abîmer le point de végétation qui est très fragile.
  3. Le gloriosa étant une plante grimpante, prévoyez un support : un simple grillage, un treillage, une tonnelle, une pergola ou tout autre moyen de palissage.

En plantant un groupe assez important de tubercules, votre massif offrira un plus bel aspect visuel.


Plantation en pot 

Placé au soleil et dans un contenant au fond tapissé d’éléments pour favoriser le drainage tels que des billes d’argile, du gravier, le gloriosa pourra bien se développer. Les tubercules se plantent en nombre impair.

  1. Dans un grand pot, versez un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable grossier.
  2. Plantez les tubercules à 7 à 10 cm de profondeur. Disposez- les, bien à plat sur le mélange terreux.
  3. Offrez-lui un support pour grimper.

Dès les beaux jours, à la fin du printemps, vous pourrez sortir le pot.


Comment et quand fleurit le gloriosa?

Le gloriosia fleurit environ 10 semaines après sa plantation.

Les fleurs du gloriosa, composées de 6 pétales retournés, apparaissent de juillet à octobre en haut des tiges, à leur extrémité. La forme des fleurs ainsi que la position proéminente des étamines donnent au gloriosa, un petit air de papillon exotique.

Il faut faire attention aux tâches provoquées par son pollen.

Comment entretenir, arroser, tailler, fertiliser et soigner le gloriosa?

Quelques soins sont nécessaires pour réussir la culture du gloriosa et obtenir une belle floraison bien étalée tout au long de l’été et même jusqu’au début de l’automne dans certaines régions.

L’arrosage 

Arrosez une fois par semaine jusqu’à l’apparition des premières tiges, ensuite l’arrosage devra être plus fréquent, de l’ordre de 2 fois par semaine. La motte doit rester humide.

La taille: Comment faire ?

Coupez régulièrement les fleurs fanées. Cette taille est nécessaire car elle favorise la pousse de nouveaux boutons, mais aussi parce que les fleurs renferment des graines toxiques.

Fertilisation : quel engrais pour le gloriosa ?

Apportez de l’engrais pour plantes fleuries (type engrais pour géraniums), tous les 10 jours environ, du mois d’avril au mois d’août.

Parasites et maladies du Gloriosa

Les principaux ennemis du gloriosa sont les pucerons contre lesquels vous devez lutter dès leur apparition.

Parfois des erreurs de culture peuvent nuire au bon développement de la plante. Si vous observez que les feuilles sèchent et se décolorent c’est probablement le signe d’un excès d’eau ou d’une exposition de la plante à un soleil trop brûlant.

Bien rempotez son Gloriosa

Le rempotage se fait en février- mars, seulement quand le pot devient visiblement trop étroit pour le gloriosa. Vous planterez le tubercule dans un substrat neuf.

Que faire après la floraison du gloriosa ?

 Le gloriosa a besoin d’une période de repos en hiver, mais les conditions varient avec le climat.

  • Hiver doux: les tubercules peuvent rester en terre.
  • Hiver rigoureux: en raison de leur non- rusticité, ils doivent être rentrés absolument avant la saison froide.

Comment conserver le gloriosa d’une année sur l’autre ?

Le gloriosa étant une vivace, il est intéressant de tout faire pour le conserver d’une année sur l’autre. Même si ce n’est pas si facile, il est toutefois possible d’obtenir la conservation des bulbes de gloriosa, en respectant quelques règles.

Vous devrez les surveiller pendant cette période de dormance pour vous assurer que les bulbes ne se ratatinent pas ou ne pourrissent.

Que faire des tubercules de gloriosa après la floraison ?

  1. Déterrez les tubercules avec précaution.
  2. Enlevez la terre qui se trouve sur les bulbes.
  3. Coupez leurs tiges à 5 cm du tubercule.
  4. Désinfectez la plaie, causée par la division des tubercules, avec du charbon de bois pulvérisé.
  5. Les laissez sécher.

Comment et où stocker les tubercules de gloriosa?

Pour les gloriosas cultivés en pleine terre :

  1. Rangez-les dans du sable ou de la sciure de bois, dans des clayettes.
  2. Stockez au sec dans un garage ou une cave à une température supérieure à 10°C.

Pour les gloriosas cultivés en pot :

  1. Attendez que les feuilles soient complètement jaunies.
  2. Maintenez-les au sec.
  3. Hivernez les pots dans un local frais. La température doit se situer entre 10 et 15°C.

La multiplication du gloriosa – Comment ça marche ?

Multiplier le gloriosa peut se faire en semant des graines ou en divisant des tubercules. Les deux méthodes ne se valent pas en terme de durée et de résultat.

  1. Le semis de graines 

Pour les jardiniers patients, le semis à chaud peut être une option. Semez dans un mélange de terre de jardin, de terreau, de tourbe dans une mini- serre, sous- abri vitré. Les graines ont besoin d’une température de 20°C minimum pour germer. Vous effectuerez ce semis au printemps. Vous maintiendrez la terre humide mais sans excès, pas détrempée.

  1. La division des tubercules 

Divisez en séparant les tubercules latéraux au printemps. Plantez individuellement chaque tubercule dans un pot. Cette méthode donne de meilleurs résultats que le semis.


Avec quelles plantes associer le gloriosa?

Le gloriosa peut se cultiver en isolé mais aussi en compagnie de bulbeuses comme le canna, le dahlia, le crinum x powellii et d’autres plantes opulentes.

En intérieur, le Gloriosa se marie à merveille avec les variétés de Médinilla ! 


Fiche descriptive du gloriosa

Plantation : avril

Croissance : rapide

Floraison : été/ automne  de juillet à octobre

Exposition : ensoleillée en évitant le soleil brûlant

Sol : drainé, humifère, riche et frais

Utilisations : treillage, pergola, tonnelle, pot

Arrosage : régulier pendant la végétation

Rusticité : plante gélive, 10°C minimum

Multiplication : division des bulbes

Maladies et parasites : pucerons

Gloriosa superba, tubéreuse grimpante: nos conseils de culture et d’entretien
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire