Bulbes à floraison printanière : créer de belles associations

Bulbes à floraison printanière : créer de belles associations

Classé dans : Bulbes | 0

Les bulbes de printemps peuvent être plantés seuls ou en compagnie d’arbustes à floraison printanière ou au pied de petits arbres fruitiers.

Quelles espèces et quelles variétés choisir pour chaque situation : Tulipes ? Narcisses ? Jacinthes ? Muscaris ? Scilles ? Anémones ?

Pour les associer harmonieusement, le choix de la couleur, de la grosseur et de la hauteur des fleurs a une réelle importance ainsi que leur rang dans le massif.

Dans tous les cas et quelle que soit leur mise en scène, la plantation de ces bulbes de printemps se fait en automne, d’octobre à décembre.

Créer un massif de bulbes

Vous avez décidé de réaliser un massif composé uniquement de bulbes. Vous pouvez opter pour ces trois espèces: des tulipes, des narcisses et des jacinthes.

massif-tulipe-jacinthe

Ces trois familles de bulbes se déclinent en une gamme infinie de variétés, de couleurs et de tailles. C’est dire que vous disposez d’un large éventail pour créer un superbe décor autour de votre maison.

  • Répartissez les bulbes sur le sol avant de commencer à les planter. Espacez-les de 10 à 15cm en évitant de les placer en lignes. Pensez à regrouper quelques bulbes par coloris pour former des taches de couleurs. Ce sera plus esthétique.
  • Pour les enfoncer dans le sol, vous pouvez utiliser un plantoir spécial bulbes. En théorie, la profondeur de plantation à respecter est de deux fois la hauteur du bulbe. Arrosez pour aider la terre à se remettre en place naturellement. Planter les bulbes dans un panier en plastique est possible, cette méthode permet de les déterrer plus facilement après la floraison, quand les parties aériennes sont totalement desséchées.

Des bulbes dans un massif d’arbustes printaniers

Les arbustes à floraison de printemps offrent un spectacle magnifique. Ils se suffisent à eux-mêmes, mais leurs couleurs ressortent mieux si on parvient à les associer à des bulbes qui s’épanouissent au même moment.

  • Plantez des petits bulbes à fleurs bleues comme les scilles de Sibérie, les muscaris ou les anémones blanda au pied des arbustes.

Par exemple: le violet des scilles de Sibérie met en valeur le jaune de la Spirée « Golden Princess » et réciproquement. Si on ne bêche pas, ces bulbes se multiplient et forment, au fil des années, de vrais tapis.

  • Tentez la même chose avec des tulipes précoces, mais il est moins facile de faire coïncider leur floraison avec celle des arbustes.

Des bulbes au pied d’arbres fruitiers

tulipe-pied-arbre

Les grandes tulipes et les narcisses hybrides se plaisent très bien, plantées au pied de petits arbres fruitiers. C’est là qu’elles trouvent les conditions idéales pour se développer. Ces arbres fruitiers laissent passer la lumière. En été, ils assèchent le sol et l’hiver, leurs racines drainent l’excès d’humidité.

  • Installez les bulbes par 5 ou 10 entre les racines principales des arbres fruitiers.
  • Dans le cas où votre terre est trop lourde, déposez un lit de sable au fond du trou de plantation. Cela permet d’isoler les bulbes de l’humidité.
  • Laissez les bulbes en terre jusqu’à ce qu’ils ne produisent plus que des petites fleurs. A ce moment-là, divisez-les. Si vous le souhaitez, vous pouvez déterrer les bulbes et les conserver au sec, mais avant de le faire, vous devez attendre que le feuillage soit complètement desséché ; alors leurs réserves nutritives seront reconstituées. N’oubliez pas d’étiqueter vos lots de bulbes pour les reconnaître au moment de leur future plantation.

 

Bulbes à floraison printanière : créer de belles associations
4 (80%) 1 vote

Laisser un commentaire