Comment lutter contre l’oidïum

Comment lutter contre l’oidïum

Classé dans : Maladies et Ravageurs | 0

L’oïdium : qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie cryptogamique bien connue des jardiniers et pour cause ; de très nombreuses plantes en sont atteintes. Elle prolifère par temps chaud et air humide : avril/mai ou au début de l’automne.

Comment reconnaitre l’oïdium  ?

Sa présence se remarque par la formation d’un feutrage blanc qui recouvre les feuilles, les nouvelles pousses, les bourgeons et les boutons de fleurs. Les feuilles se déforment et se perforent parfois.

Quelles sont les plantes à risques ?

Les plantes les plus souvent ciblées : les rosiers, les bégonias, les phlox, les asters, les courgettes, les melons, les tomates, les groseilliers à maquereaux, les pommiers…

Comment prévenir et protéger vos plantes de l’oïdium ?

La prévention:

  • Respectez la rotation des cultures.
  • Espacez vos plants. Donnez de l’air en espaçant les plantes. Le fait que les plantes soient très serrées favorise la prolifération (chaleur +humidité). Ceci peut être fait préventivement. Ce serait même très souhaitable.
  • Traitez préventivement au soufre au printemps. Ce traitement par pulvérisation sur les feuilles ne doit pas se faire par temps ensoleillé à cause du risque de brûlures de celles-ci (effet loupe).

Les remèdes: 

  • Retirez les parties malades et éliminez-les en les brûlant, pour éviter la propagation de la maladie.
  • Traitez dès les premiers symptômes après il sera rapidement trop tard.
  • Pour traiter, vous pouvez utiliser un fongicide adapté et répétez l’opération plusieurs fois.

Si vous préférez des solutions acceptables en jardinage bio, vous opterez pour :

  • Le bicarbonate de soude : dissoudre 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude dans un litre d’eau et ajoutez une cuillerée à café d’huile pour améliorer l’adhérence de la solution. Pulvérisez-la sur l’endroit et l’envers des feuilles. S’il a plu, renouvelez l’opération.
  • Une décoction de racines d’orties : portez à ébullition 100g de racines d’orties coupées en petits morceaux dans 10 litres d’eau, couvrez et laissez bouillir pendant 30 minutes. Une fois la préparation refroidie, filtrez-la. Utilisez-la pure et sans tarder.
  • Une préparation au lait : mélangez ½ litre de lait à 4,5 litres d’eau. Pulvérisez toutes les semaines jusqu’à ce que la maladie soit complètement enrayée.
  • Une dilution d’eau de javel : diluez 25 ml d’eau de javel dans 2 litres d’eau. Pulvérisez en préventif au début de l’hiver. Pour protéger la faune et la flore du sol, étendez une bâche.
Comment lutter contre l’oidïum
Donnez votre avis !

Laisser un commentaire