Réussir l’installation de son gazon artificiel

Réussir l’installation de son gazon artificiel

Classé dans : Jardin | 1

Alternative à la pelouse naturelle, le gazon synthétique a la cote grâce aux nombreux avantages qu’il met en avant, son intérêt économique et écologique notamment. Étant donné qu’elle ne nécessite aucun arrosage régulier, la pelouse synthétique permet de faire des économies importantes au niveau de la facture d’eau. L’entretien est également des plus faciles. Pour les petites zones comme pour les plus grandes surfaces, elle constitue une solution pratique pour profiter d’une belle pelouse verte toute l’année. L’installation reste toutefois une étape importante bien que simple : elle requiert de bien préparer le terrain avant de poser et fixer le gazon. Pour un résultat satisfaisant, découvrez chacune de ces étapes à travers cet article.

Le choix du gazon synthétique : 4 critères à prendre en considération

Tout commence par le choix du gazon synthétique. Sur le marché, vous pouvez trouver de la pelouse artificielle disponible en différents matériaux et structures variés. Voici 4 éléments à prendre en considération pour trouver le meilleur faux gazon en fonction de votre surface.

Le revêtement du gazon synthétique

Le gazon artificiel peut être muni ou non d’un remplissage. Il s’agit d’un revêtement en sable, conçu pour favoriser l’amorti en cas de chute. La pose du gazon synthétique avec remplissage convient particulièrement bien aux aires de jeux ou si vous avez des enfants en bas âge.

La qualité des brins de fausse herbe

Trois matériaux sont utilisés pour la fabrication d’un gazon synthétique : le polyéthylène, le polypropylène et le polyamide. Le polyamide offre la meilleure qualité et coûte, pour cette raison, plus cher que les autres matériaux. Le polyéthylène peut être une bonne alternative qualité, tandis que le polypropylène se distingue en revanche par son coût plus accessible.

Le poids contribue également à définir la qualité du gazon artificiel. Il détermine en effet son épaisseur. À lui seul, il ne suffit cependant pas pour faire un choix, il faut également tenir compte de la hauteur des brins qui influe sur le rendu de la pelouse. Des brins qui mesurent entre 6 et 20 mm donneront l’allure d’une pelouse fraîchement tondue et proposent donc un meilleur rendu visuel. Au-delà de 20 mm, vous aurez l’aspect d’une prairie.

Les trous de drainage

Les trous de drainage permettent à un gazon synthétique de faire s’écouler l’eau. Il est exprimé en l/mn/m2 (litre par minute par mètre carré). Il est important de choisir un gazon doté d’un niveau de perméabilité assez élevé pour éviter les stagnations d’eau. En ce sens, un gazon synthétique sans remplissage propose une meilleure évacuation d’eau.

L’utilisation du gazon

Le gazon synthétique est proposé avec des couleurs différentes, destinées à des utilisations différentes également, en intérieur ou en extérieur. Vous pouvez par ailleurs trouver des fonctions supplémentaires telles que la résistance aux rayons UV, pour les gazons d’extérieur, et au chlore pour ceux qui sont destinés à une installation près d’une piscine.

Installer son gazon synthétique en 3 étapes

Vous pouvez installer votre pelouse artificielle vous-même si vous avez une petite surface, sur un balcon, une terrasse ou un jardin de petite taille. La pose du gazon synthétique doit ainsi se faire en suivant ces 3 étapes.

  1. Préparez votre terrain

L’installation d’un gazon synthétique sur une terrasse ou un balcon ne nécessite pas une grande préparation. Il suffit de nettoyer l’endroit avant d’y fixer le gazon. Pour un jardin en revanche, en plus de nettoyer, vous devez créer une surface uniforme afin d’obtenir un rendu visuel plus agréable. Commencez par le nettoyage pour enlever les mauvaises herbes et les pierres. Répandez ensuite une couche de sable pour mettre le terrain au même niveau partout. Pour finir, posez une toile de maillage sur le sable.

  1. Installez votre gazon synthétique

Une fois le terrain préparé, vous pouvez installer votre gazon synthétique. Faites toutefois attention à l’orientation des brins. Vous devez les orienter vers le point de vue principal de votre maison.

Pour fixer un gazon synthétique, vous pouvez utiliser des clous, des agrafes galvanisées ou une colle spécialisée. Les clous et les agrafes sont recommandés pour un sol meuble, en alternant tous les 40 cm environ. De la colle ou du scotch double face sera plus adapté si vous avez une surface en béton. La fixation doit être suffisamment solide si vous habitez à un endroit souvent exposé au vent, prévoyez également un système d’évacuation des eaux pour prévenir une stagnation pendant les jours de pluie.

  1. Redressez le faux gazon

Quand vous avez fini de fixer chaque extrémité de votre gazon, il ne vous reste plus qu’à le redresser à l’aide d’un balai-brosse. Il arrive en effet que les brins soient un peu aplatis en raison du conditionnement, en paquet ou en rouleaux.

Selon la dimension de votre espace, la pose du gazon synthétique peut se faire en une journée ou en quelques jours. Pour les plus grandes surfaces, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

L’entretien du gazon synthétique

Un entretien régulier est nécessaire pour garder une belle allure et augmenter la durée de vie de votre gazon synthétique. La fréquence va dépendre de l’utilisation de l’espace où il est installé. Néanmoins, un coup de balai ou de brosse suffit pour redresser les brins et enlever les feuilles mortes. Privilégiez les brosses en plastique et non celles en métal. Si vous avez toutefois renversé de l’alcool, du vinaigre ou de l’huile sur votre gazon, pensez à nettoyer immédiatement pour éviter d’abîmer votre gazon artificiel.

Une ou deux fois par an, vous pouvez également passer le jet d’eau pour nettoyer votre gazon synthétique. Pendant les périodes estivales, vous pouvez le faire plus régulièrement afin de vous rafraîchir.

Quel budget prévoir pour un beau gazon artificiel ?

Le prix du gazon synthétique dépend de la qualité et de la provenance du produit. Pour les matières plus haut de gamme, il faut prévoir un budget conséquent. Néanmoins, le prix n’est pas le seul élément à prendre en considération, car la qualité reste essentielle pour bénéficier d’une belle pelouse pendant longtemps. Aussi, investir dans des matières de qualité française peut être intéressant sur le long terme. Il arrive par ailleurs que les revendeurs vous proposent des garanties et le service client en plus.

Si vous confiez la tâche à un professionnel, il faudra ajouter le coût de la main-d’œuvre à celui du gazon. Pour éviter les mauvaises surprises, demandez un devis avant de vous lancer.

One Response

  1. Vraiment, je ne suis pas prête pour ça !!! (fabrication de ce produit etc etc lol )
    Agréable journée quand même.

Laisser un commentaire