Chèvrefeuille : conseils de plantation, taille et entretien

Chèvrefeuille : conseils de plantation, taille et entretien

Classé dans : Jardin | 0

Le chèvrefeuille est une plante grimpante originaire des régions tempérées d’Europe, d’Asie du Sud-Est et des USA. On le reconnaît par ses lianes volubiles qui s’enroulent autour d’un support pour former de magnifiques haies fleuries. Son entretien est simple, de même que sa culture qui nécessite néanmoins le respect de certains critères.

Conseil de plantation du chèvrefeuille

Le chèvrefeuille se cultive facilement. Dans un sol riche en humus et peu humide, il s’épanouit pleinement et développe une bonne floraison. Sa culture se fait au printemps, lorsqu’il est porté en terre, ou de mai à septembre s’il est mis en pot. Un environnement ombragé lui conviendra aussi bien qu’une exposition ensoleillée.

Pour une plantation en sol, la terre doit être au préalable retournée. Cela permettra de la débarrasser des cailloux et mauvaises herbes, mais également de la composter.

Ensuite, dépoter la motte bien humidifiée puis la transplanter dans un trou d’environ 50 cm. Cependant, il faut veiller à ce que la partie supérieure de celle-ci soit au même niveau que le sol.

Pour finir, refermer le trou avec de la terre enrichie, tasser de sorte à former une cuve au pied de la plante et arroser en abondance. Un support doit être installé à proximité de la plante afin qu’elle puisse y enrouler ses lianes dans leur pousse.

Conseils de taille et d’entretien du chèvrefeuille

Les chèvrefeuilles n’ont pas nécessairement besoin de taille. Un simple suivi du développement permettra par exemple de tailler les rameaux mal placés.

Cultivés dans des conditions optimales, les chèvrefeuilles nécessitent très peu d’entretien. Néanmoins, un arrosage régulier est requis dès le début de la plantation pour permettre un bon enracinement de la plante. Il est préférable de le faire durant les deux premières années suivant leur culture. Outre l’apport en eau, des engrais en substance aideront la plante à mieux se développer de même qu’à favoriser une bonne floraison.

Les chèvrefeuilles ne sont pas à l’abri des attaques des parasites et autres pucerons. Toutefois, en cas de survenance d’une anomalie de leur fait, un traitement à partir d’insecticide ou fongicide peut s’avérer efficace.

Le retrait régulier des fleurs fanées et le désherbage au pied de la plante sont autant de gestes qui aideront la plante à mieux s’épanouir.

À quelles plantes les associer

Les chèvrefeuilles sont des plantes qui développent une pousse rampante et massive. D’où la nécessité de leur attribuer un support pour orienter et organiser leurs rameaux. À défaut de le faire, il sera difficile de leur associer une autre plante, au risque de voir celle-ci être étouffée.

Si la plantation est donc bien organisée, des hortensias grimpants ou des clématites peuvent être plantés à proximité du chèvrefeuille.

Laisser un commentaire