Peut-on laisser un cactus dehors ?

Peut-on laisser un cactus dehors ?

Classé dans : Conseils plantes intérieur | 0

Le charme exotique des cactus ne laisse personne indifférent. Nombreux sont ceux qui embellissent leur intérieur avec des petites plantes grasses ou des grands cactus. D’autres préfèrent les exposer les cactus en extérieur. Les plantes servent alors à créer un décor végétal atypique au sein du jardin. Se pose donc la question, peut-on laisser un cactus dehors, notamment en hiver ? C’est à cette interrogation que nous nous allons répondre aujourd’hui !

Quand peut-on sortir les cactus ?

Les cactus sont originaires du continent Américain et sont habitués à un climat fortement ensoleillé. Si vous mettez vos cactus en intérieur, cela peut être bénéfique de les sortir au retour des beaux jours ! En effet, pendant l’hiver, la plupart des succulentes entrent en période de repos végétatif. Durant cette période, il est déconseillé d’arroser la plante et de la laisser en extérieur. Il faudra de préférence la mettre en intérieur, dans un endroit frais mais toujours exposé à la lumière.

Si vous avez la mauvaise idée de mettre un cactus dans le noir (comme dans un placard), celui-ci mourra à coup sûr. C’est au printemps, vers la mi-mai, qu’on conseille généralement de sortir les cactus. A cette période de l’année, les dernières gelées sont passées.

Vous pourrez alors sortir vos cactus sans crainte pour qu’il entame sa période de reprise. Il faudra les réhabituer doucement au grand air et à l’exposition en plein soleil. Pour cela, vous pouvez les sortir un jour sur deux la première semaine. Après cette période de transitions, les cactus peuvent rester dehors sans soucis. Aussi il faudra veiller à reprendre l’arrosage progressivement pour ne pas brusquer la plante après sa période d’hivernage.

Faut-il mettre les cactus au soleil ?

Nous l’avons vu, si les cactus sont exposés de manière progressive à la lumière du soleil il n’y a pas de risque pour eux. Rappelons que les cactus sont faits pour pousser en plein soleil. Il faut cependant être vigilant sur l’arrosage. Un fort ensoleillement couplé une forte chaleur demandera un arrosage plus régulier (toutes les semaines). Il faut aussi faire attention au contenant du cactus.

Exposer un cactus dans un content en verre fermé n’est pas une bonne idée. Les parois vont agir comme un four, allant jusqu’à provoquer des brûlures. Si vous voulez exposer vos cactus dans un terrarium, privilégiez un endroit à l’ombre, ainsi qu’un terrarium ouvert.

Il y a aussi des points à observer au moment de choisir son pot pour cactus. Un pot mal choisit pourrait brûler les racines ou assécher le substrat. Un pot en métal est donc à éviter car les métaux conduisent très bien la chaleur. Cela risquerait de blesser les racines au bord de la motte. Un pot en plastique ou en terre-cuite est donc à privilégier.

Soyez tout de même vigilant avec la terre-cuite. Cette matière poreuse permet une bonne circulation de l’humidité. Une chaleur importante en été entrainera de fortes pertes d’eau par évaporation. L’arrosage se devra d’être plus abondant.

 

 

Peut-on laisser un cactus dehors en hiver ?

L’hiver, c’est la période la plus délicate pour les cactus. On pourrait penser que les cactus et les succulentes de manière générale, ne résistent pas bien du tout au froid. De ce fait il serait impossible de planter un cactus en extérieur toute l’année. Or, comme toujours dans le monde des plantes, les choses sont un peu plus compliquées.

Les cactus se divisent en fait en 2 catégories. On a d’un côté les cactus rustiques qui résistent très bien au froid et de l’autre les cactus non-rustique, plus sensibles aux faibles températures. Les cactus rustiques sont plutôt originaires d’Amérique du Nord, ce qui explique leur capacité à résister à des températures plus basses. C’est notamment le cas des :

  • Echinopsis
  • Gymnocalycium
  • Oreocerus
  • Rebutia
  • Echinocactus
  • Ferocactus
  • Echinocereus
  • Opuntia (dans la célèbre Oponce Violette)

Les cactus rustiques peuvent rester dehors en hiver pour des températures allant jusqu’à -8°C (voire plus pour certaines cactées). Pour les autres cactus les températures ne devront pas dépasser les -2°C. En hiver mieux vaut les garder en intérieur, dans un pièce fraîche (entre 12° et 18°C) et éclairée. Une véranda sera parfaite pour cela.

Attention, il ne faudra pas mettre ses cactus dans le noir ni près du chauffage, sous peine de les voir mourir… La règle à suivre avant de laisser un cactus dehors est de se renseigner au préalable sur sa résistance au froid et à l’humidité (car chaque espèce de cactus est différente et les espèces sont nombreuses…). Retenez que mettre un cactus dehors en hiver dans des régions pluvieuses, humides et froides n’est pas envisageable la plupart du temps.

Comment protéger un cactus du froid ?

Peut-être que vos cactus sont plantés en pleine terre. Dans ce cas, ils seront obligés de passer l’hiver de dehors. Pour cela, il faudra les protéger au mieux. La première règle à suivre concerne l’hydratation des plantes. En effet, Le secret de la résistance au froid des cactus rustiques c’est qu’ils se déshydratent naturellement.

Les non-rustiques n’ont malheureusement pas cette capacité. Il faut donc les assoiffer pour les déshydrater. Il faudra arrêter de les arroser progressivement avant l’arrivée de l’hiver. Cette déshydratation partielle empêchera le cactus de geler et de pourrir au niveau du collet. Cela permettra aussi d’éviter que les escargots et autres limaces viennent grignoter le cactus.

Les cactus de jardins peuvent aussi être protégés du vent et de la pluie par une toile plastique (le papier bulle fera parfaitement l’affaire. Les plus petites cactées pourront même être mises sous cloche. Gardez à l’esprit que ces protections contre les intempéries ne protègent en rien les cactus du froid.

Concernant l’endroit où planter vos cactus, certains espaces sont plus favorables que d’autres. Un cactus sera mieux protégé contre le froid et l’humidité s’il est exposé plein Sud, près d’un mur ou d’une clôture que plein Nord, entouré de beaucoup de végétation et dans un terre très humide. Un terrain en pente est aussi idéal car il permet l’écoulement de l’eau les jour de pluie.

Laisser un commentaire