Comment abattre un arbre en toute sécurité à l’aide d’une tronçonneuse ?

Comment abattre un arbre en toute sécurité à l’aide d’une tronçonneuse ?

Classé dans : Jardin | 0

Couper un arbre est une opération qui nécessite prudence et attention. Raison pour laquelle vous devez nécessairement adopter de bons réflexes et vous munir d’un équipement de qualité.

Abattre un arbre : quels équipements ?

Plusieurs circonstances peuvent vous pousser à abattre un arbre. Vous avez la liberté de couper un arbre lorsqu’il devient trop imposant et perturbe le voisinage ou lorsqu’il est malade. Par ailleurs, certaines personnes le font simplement dans le but de réaménager un terrain ou de s’en servir comme bois de chauffe.

Il y a toutefois des situations qui ne laissent pas vraiment le choix. L’abattage devient une obligation, par exemple quand l’arbre risque de s’effondrer après un orage ou une tempête.

Abattre un arbre est une tâche qui s’avère dangereuse, surtout si vous ne choisissez pas des outils performants et de bonne qualité (une tronçonneuse dont la puissance est adaptée à la taille de l’arbre, un levier d’abattage, une masse et une serpe).

Il sera donc nécessaire de s’équiper d’une tronçonneuse de grande qualité afin d’abattre l’arbre dans les meilleures conditions. Pour ce faire, si vous disposez déjà d’une tronçonneuse, mais que celle-ci est particulièrement usée, vous pourrez trouver des pièces détachées sur des sites spécialisés.

Vous trouverez notamment des pièces détachées Stihl ainsi que de nombreuses pièces de rechange pour tous types de tronçonneuses, tondeuses, débroussailleuses, etc. Un geste à la fois écologique et économique !

 

Abattre un arbre à la tronçonneuse : les différentes étapes à suivre

L’opération d’abattage d’un arbre à la tronçonneuse dure généralement entre 1 heure et 4 heures et peut prendre davantage de temps si vous ne respectez pas certaines étapes.

Faire une entaille dans l’arbre

Pour commencer, il faut choisir le côté qui permettra d’orienter la chute de l’arbre. Ensuite, sur une profondeur de 1/3 à ¼ du diamètre du tronc de l’arbre, tronçonnez de haut en bas tout en effectuant une coupe oblique de 45° au moins. Pratiquez maintenant une entaille horizontale en suivant le trait de scie afin de rejoindre, sans faute, la base. Enlevez le coin de bois qui s’est formé.

Le trait d’abattage

Encore appelé trait de chute, le trait d’abattage doit être fait à l’opposé de l’entaille. Il se trouve à 3 centimètres plus haut que la seconde coupe de l’entaille sans la rejoindre. Au fur et à mesure que le trait se rapproche de l’entaille, l’arbre bascule vers l’avant. Vous devez donc cesser le tronçonnage et vous éloigner pour laisser l’arbre chuter.

Ébrancher l’arbre

L’ébranchage s’effectue une fois que l’arbre tombe au sol. Il consiste à en couper toutes les branches. Il est recommandé de commencer par les petites branches pour finir sur les plus grosses.

Abattage : quelques précautions à prendre

Pour garantir la sécurité et la réussite de l’opération, vous devez faire attention aux points suivants :

  • observez l’environnement alentour et assurez-vous d’avoir assez d’espace pour que l’arbre puisse tomber sans encombre. Débarrassez un périmètre qui respecte une distance de deux fois la hauteur de l’arbre,
  • prévenez le voisinage et veillez à ce qu’il n’y ait personne dans le périmètre libéré pendant l’opération,
  • prêtez une grande attention aux arbres malades (pourriture, insectes, etc.) car ils peuvent s’effondrer sans que vous ne puissiez contrôler quoi que ce soit,
  • portez un casque de chantier, des chaussures de sécurité, des lunettes et des gants de protection.

Laisser un commentaire