Le Freesia, une plante bulbeuse facile de culture et d’entretien

Le Freesia, une plante bulbeuse facile de culture et d’entretien

Classé dans : Bulbes | 0

Le freesia, parfois appelé Muguet du Cap est originaire d’Afrique du sud. Ce végétal est idéal pour décorer votre intérieur en plante et aussi en fleurs coupées. Cette bulbeuse vivace et non rustique, de la famille des Iridacées, facile à cultiver, est très intéressante pour son parfum délicat, ses coloris variés et éclatants et sa bonne tenue en vase et de longue durée pour composer des bouquets. Le freesia est également utilisé en parfumerie.

Le freesia est cultivé à l’intérieur, en véranda ou  en serre et aussi à l’extérieur en potées, jardinières et vasques sur le balcon ou la terrasse mais aussi en plante d’ornement au jardin, dans les massifs d’annuelles ou de vivaces, en bordures, plates-bandes, rocailles. Dans ces conditions de culture, il fleurit en été.

Comme la jacinthe, le narcisse, le freesia se prête au forçage.


Description du freesia : cormus, feuilles, fleurs, dimensions

Son bulbe ou plus précisément son cormus mesure 1 à 2,5cm de diamètre.

Ses feuilles linéaires sont fines et légères.

Sa souple hampe florale supporte une petite grappe de fleurs tubuleuses odorantes aux coloris vifs et variés (jaune, blanc, orange, rouge, rose, bleu, lilas). Il existe des variétés à fleurs simples ou à fleurs doubles. Celles à fleurs doubles sont moins parfumées.

Le freesia mesure 25 à 30cm de haut.

Langage des fleurs quelle signification pour le freesia ?

Selon la couleur de la fleur, le freesia exprimerait la pureté, la grâce, l’élégance, la sincérité mais aussi l’infidélité pour le jaune.

D’où vient le nom de « freesia »?

C’est au 19è siècle que cette plante à fleurs a été nommée « freesia » par le botaniste  Ecklon, en l’honneur de son ami, F. Freese, un médecin allemand.


Quelles variétés et espèces de freesia ?

Il existe diverses espèces de freesia comme Freesia grandiflora, Freesia x hybrida ou x kewensis, Freesia laxa, Freesia refracta, Freesia viridis, mais ce sont souvent les espèces hybrides que nous cultivons.

Nous avons retenu quelques variétés :

Ballerina : fleurs blanches

Blue Heaven : fleurs bleu violet à gorge jaune

Elan : fleurs violet clair à gorge blanche (semi- doubles)

Golden Melody : fleurs jaunes

Red Lion : fleurs rouge orangé à gorge jaune

Margaret : fleurs rose pourpre

Alba : fleurs blanches


Où, quand et comment cultiver les bulbes de freesia ?

Le freesia peut être cultivé à l’intérieur en pot et à l’extérieur en pot, jardinière, vasque ou en pleine terre selon la date de floraison et les utilisations souhaitées.

Où planter les bulbes de freesia ?

Le freesia a des exigences en termes de sol, de lumière, de température. Plantés en bordure, ils embaumeront les allées et enchanteront vos sens lors de vos passages.

Le sol

Le freesia apprécie les sols légers, sableux, pas riches, frais et bien drainés. Dans un sol sain et bien filtrant, le freesia pousse sans problème.

La lumière, exposition

Installez vos freesias dans un coin de votre jardin, de votre terrasse ou balcon, abrité des vents et bénéficiant d’une exposition ensoleillée ou à mi- ombre.

Les jours de soleil trop brûlant, déplacez vos potées dans un endroit plus ombragé.

La température

Le freesia est non rustique ; c’est une plante gélive.

Tout comme il n’apprécie pas les basses températures, trop de chaleur peut nuire à son épanouissement. Il ne faut pas le placer dans des pièces surchauffées.

L’humidité

Ces plantes herbacées à bulbe craignent  l’humidité stagnante qui provoque l’asphyxie des cormes et leur pourrissement.

Les sols argileux, lourds et compacts ne sont pas les terrains les plus adaptés pour la plantation de bulbes de freesia. Toutefois, si votre terre a ses caractéristiques, vous avez tout de même la possibilité de planter des freesias, mais il faut modifier la nature du sol en apportant un mélange de terreau et de sable dans des poquets dans lesquels vous déposerez les freesias. Pour assurer le drainage, ajoutez une couche de gravillons dans les trous avant de procéder à la plantation.

Quand et comment planter les bulbes de freesia ?

A l’extérieur, ne les plantez pas avant mai car ils sont sensibles au froid. Attendez la fin des saints de glace.

Dans les régions à climat doux, la plantation peut se faire en août/ septembre pour une floraison en avril/mai. Dans ce cas, les bulbes restent en terre pour les années suivantes.

Pour planter vos bulbes, pensez à placer leur pointe, érigée vers le haut.

          • En pot, à l’intérieur

Pour une floraison à l’intérieur, de février à avril, la plantation se fait à l’automne.

            1. Plantez 6 à 8 bulbes par pot de 15cm de diamètre.
            2. Installez les pots dans un endroit clair, aéré et frais.
            3. Arrosez avec modération.
          • En pot, à l’extérieur, en balcons ou terrasses

La culture est intéressante, car elle permet de profiter de sa floraison plus longtemps et de déplacer le végétal au gré de l’ensoleillement et des conditions météorologiques et de les remiser facilement selon les moments de l’année.

          • En pleine terre au jardin ornemental

En massif, plantez un groupe d’au moins 50 cormes pour composer des grandes taches colorées. Le résultat est plus joli et décoratif. Pour ce type de plantation, utilisez un plantoir à bulbes.

            1. Préparez l’emplacement en bêchant pour aérer la terre et offrir  à vos bulbes une terre bien ameublie et débarrassée des mauvaises herbes.
            2. Plantez en avril, les cormus à une profondeur de 3 à 5cm et à une distance de 5 à 10cm.

Quand fleurit le freesia ?

La date et la période de floraison varient en fonction de la saison de plantation. A l’intérieur, le freesia fleurit de février à avril. Cultivé à l’extérieur, les fleurs apparaissent de mars à mai.

Comment prendre soin du freesia et l’entretenir ?

Le freesia est facile à cultiver mais il nécessite un minimum de soins d’entretien.

Le tuteurage

Les hampes florales très souples et assez frêles ont besoin d’être tuteurées surtout pour les variétés hautes. Utilisez du raphia afin de ne pas blesser les tiges.

L’engrais

Pendant la période de végétation et de floraison, faites des apports d’engrais liquide dilué dans l’eau d’arrosage, tous les 15 jours.

L’arrosage

Le freesia, très sensible à la sécheresse, a besoin d’arrosages réguliers et modérés tout au long de sa période de végétation.

La taille

Enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure, pour éviter qu’elles ne produisent de graines, ce qui épuiserait inutilement les bulbes.

Coupez le feuillage jauni.

Que faire des bulbes de freesias, l’hiver ?

    • Dans les régions au climat doux, vous pouvez laisser les bulbes en terre.  Protégez- les avec un bon paillage.
    • Si vous cultivez les freesias dans une région aux hivers rigoureux et humides, vous devez retirer leurs bulbes du sol.
      1. Après la floraison, attendez que les feuilles jaunissent et déterrez les bulbes.
      2. Coupez leurs feuilles.
      3. Rentrez vos bulbes arrachés à la fin octobre avant les gelées.
      4. Hivernez- les au sec et dans un local hors gel.

Si vous souhaitez les forcer, triez- les par calibre et faites- en des potées de 6 à 10 bulbes. Placez- les en châssis froid ou en serre.

N’oubliez que le freesia n’est pas rustique, le gel lui est fatal.

Comment multiplier le freesia ?

Pour multiplier les freesias et augmenter la densité de votre culture, vous avez le choix du semis ou de la division des bulbes.

Le semis de graines récoltées sur les plantes de freesias n’est pas une méthode garantie car après le repiquage, beaucoup de jeunes plants ne réussissent pas leur reprise.

La réussite de la multiplication par séparation des caïeux est bien plus sûre.

Quels sont les parasites et les maladies  du freesia ?

Le freesia est peu sujet aux maladies cryptogamiques et à l’attaque de parasites mais parfois il peut être victime de la fusariose, de la pourriture grise, des pucerons, des araignées rouges, et comme beaucoup de jeunes plants, il peut subir la gourmandise des escargots et des limaces.

Avec quelles plantes associer le freesia ?

  • En plante d’ornement

Le freesia peut être planté en massif en association avec des vivaces, des annuelles mais aussi d’autres bulbes tels que le crocosmia, le dahlia…

  • En fleurs coupées pour composer des bouquets

Pour une composition florale jaune, vous allez associez des fleurs coupées de diverses espèces mais toutes de couleur jaune:

  • des jonquilles
  • des freesias
  • des roses
  • des roses ramifiées

Pour un centre de table, choisissez par exemple les fleurs suivantes:

  • des renoncules roses
  • des narcisses
  • des freesias violets
  • des jacinthes roses

 Pour confectionner un bouquet printanier, c’est l’occasion d’utiliser des fleurs à bulbes :

  • des jacinthes bleues
  • des tulipes doubles orange
  • des freesias de couleur lilas
  • des renoncules orange
  • des rameaux de gaulthérie

Utilisez du raphia ou de la ficelle naturelle pour attacher les tiges des fleurs.


Fiche descriptive

Type : plante à bulbe

Famille : Iridaceae

Caractéristiques : parfum délicat, jasmin, fleurs pour bouquets

Plantation : avril/mai ou août/septembre

Port : érigé

Hauteur : environ 30 cm

Feuillage : caduc

Floraison : juin à septembre ou février à avril

Exposition : ensoleillée ou mi-ombre

Sol : léger, sableux

Emplacement : jardin d’agrément, ornemental, fleurs coupées, terrasse, balcon

Arrosage : modéré

Rusticité : non rustique, gélive

Utilisations : pot, massif, bordure, rocaille,

Le Freesia, une plante bulbeuse facile de culture et d’entretien
Donnez votre avis !

Laisser un commentaire