Comment réussir la culture de la tomate ?

Comment réussir la culture de la tomate ?

Classé dans : Potager | 1

Utilisée dans de nombreuses recettes culinaires, la tomate est idéale pour débuter un potager en vue de l’été. En apéritif ou en salades avec des tomates cerises à des variétés plus charnues servant pour faire des tomates farcies, elles vous offrent de nombreuses possibilités.

Originaire du nord-ouest d’Amérique du Sud, la tomate fut ramené en Europe par les espagnols au XVI ème siècle. Mais elle est cultivé pour ses fruits uniquement au XVIII ème siècle en France, avant elle été considéré comme une plante vénéneuse.

La culture de la tomate 

La tomate est une plante annuelle ne supportant pas les températures inférieures à 2°C. Elle produit des fruits de la fin Juin jusqu’aux premières gelées dans un sol riche et bien drainé avec une exposition idéalement ensoleillée.

En Février: 

  • Semer les variétés les plus précoces sous abri.
  • Vous pouvez commencer à préparer l’emplacement qui accueillera vos plants de tomates en enrichissant avec un amendement le sol.

En Avril: 

  • Débutez les plantations lorsque le risques de gelées ne sont plus à craindre dans les régions les plus clémentes ou sous abri. Autrement patienter jusqu’en Mai.
  • Plantez vos pieds de tomates en respectant un espace de 50cm et de 70cm pour les rangs. N’oubliez pas de tuteurer vos plants pour faciliter le développement et la récolte.
  • Associez vos pieds de tomates avec des oeillets d’Inde favorisant la lutte contre certaines attaques de nuisibles ou avec des plantes aromatiques réputées pour leur efficacité contre bon nombre de ravageurs. Par contre, ne plantez pas vos pommes de terre, concombres et vos pieds de fenouil à proximité, ces plantes sensibles aux même maladies pourrait accélérer la propagation de virus.

De Juillet à Octobre:

  • Arrosez après la formation des fruits, puisque un excès d’eau va diminuer le goût des fruits.
  • Taillez les gourmands à la base. Ces rejets pompent de l’énergie au pied-mère.
  • Récoltez les fruits à maturité.
  • Ne pas laisser des fruits pourris au pied pouvant favoriser des maladies.

Les maladies et ravageurs

  • Le mildiou

Le mildiou est une maladie cryptogamique sévissant par temps chaud et humide. Elle provoque la mort du pied de tomate. L’apparition sur les feuilles de taches brunes qui finiront par les faire sécher, puis ensuite les fruits pourriront.

Détruisez les feuilles et les tiges contaminées. En prévention, appliquez au sol du purin d’ortie. Traitez les plants à la bouillie bordelaise par temps humide.

  • Le puceron

Les pucerons pompent les sucres de la sève élaborée et déforment les feuilles et les tiges. Plantez des oeillets d’Inde entre les plants de tomates et favorisez le développement des coccinelles.

  • Le nématode

Comme pour les pucerons, plantez des oeillets d’Inde.

Comment réussir la culture de la tomate ?
Donnez votre avis !

One Response

  1. Jean-Michel

    Merci pour ces conseils ! Je me suis fais avoir par les pucerons la première fois grrr !! Armé de mon DVD du Potager de mon grand père et tes astuces, je ne ferai pas avoir à la prochaine saison haha !

Laisser un commentaire