L’Agapanthe bleue ou blanche – Une belle grande vivace de l’été

L’Agapanthe bleue ou blanche – Une belle grande vivace de l’été

Classé dans : Jardin | 0

L’Agapanthe, de son nom latin Agapanthus, est la fleur incontournable de l’été. On croisait souvent cette plante rhizomateuse, à l’allure exotique, en se promenant sur les côtes de la Manche au Pays Basque et sur le pourtour méditerranéen.

Par hybridation, des variétés plus rustiques ont été obtenues, permettant la culture de l’agapanthe dans des régions situées hors des zones côtières.

Sous ces climats plus frais, il convient de prendre des précautions.

Choisir des variétés de qualité adaptées à la zone de culture, respecter les conseils de plantation, d’entretien, de protection et d’hivernage sont des garanties de réussir la floraison et la conservation de votre agapanthe.

Agapanthe, Lis du Nil, Tubéreuse bleue ou Fleur de l’amour

Originaire d’Afrique du Sud, l’Agapanthe est une très belle plante herbacée vivace à rhizomes appartenant à la famille des Liliacées.

Ses spectaculaires hampes florales peuvent atteindre 1 mètre et parfois plus. Elles se terminent par des inflorescences en ombelles bleues ou blanches formant une boule de plus de 20cm de diamètre.

Cette élégante vivace à racines charnues porte une touffe de feuilles rubanées.


Comment choisir votre agapanthe ?

Les agapanthes sont des plantes qui craignent le froid, mais elles sont plus ou moins frileuses selon les espèces et les variétés.

L’Agapanthus africanus est la première agapanthe introduite en Europe, elle était cultivée dans les régions de bord de mer par manque de rusticité. L’hybridation a permis d’obtenir des variétés plus rustiques.

Il faut donc choisir votre agapanthe, en tenant compte du climat de la zone où vous allez la planter. Désormais, elle peut être cultivée dans bien des régions pour le plus grand plaisir des jardiniers. Quelques repères aident à distinguer les variétés plus résistantes au froid.

  • Les agapanthes à feuillage caduque sont plus rustiques que celles qui ont un feuillage persistant. Elles fleurissent après seulement 2 ou 3 ans de culture contre 4 années et plus pour les persistantes. Mais leurs inflorescences sont plus petites.

Le genre comprend plusieurs espèces et variétés. En voici quelques-unes :

  • L’Agapanthus africanus aux fleurs bleues comme « Intermedius » et « Donau ».
  • L’Agapanthus campanulatus variété albidus, aux fleurs blanches, est peu résistante mais son feuillage étroit et ses fleurs portées par de longues tiges sont gracieux tant en pot qu’en massif.
  • L’Agapanthus « Headbourne » et l’Agapanthus « Blue Triumphator » sont plus résistants.

Il existe également des variétés naines

  • Agapanthe « Peter Pan » aux fleurs de couleur bleu lavande.
  • Agapanthe « Snowball » à fleurs blanches.

Quand planter votre agapanthe ?

    1. Pour les rhizomes d’agapanthe, la période de plantation s’étend de septembre à mars, mais il est préférable de la planter au printemps si vous habitez dans une région un peu fraîche de façon à ce qu’elle ait le temps de s’endurcir avant l’hiver. Dans les régions au climat doux, vous pouvez planter votre agapanthe à l’automne.
    2. Pour les plants d’agapanthe, vous pouvez les plantez au printemps de préférence sauf quand il y a risque de gelées et en période de chaleur. La plantation est possible aussi en automne.

Où planter votre agapanthe ?

Le soleil est indispensable pour le bon développement. Choisissez donc une exposition ensoleillée à votre agapanthe.

  • La plantation en pleine terre au jardin

L’agapanthe apprécie d’être installée dans un sol léger, sableux, riche en humus et bien drainé. L’exposition ensoleillée est essentielle. Dans un massif, elle trouve sa place à l’arrière-plan en raison de sa hauteur.

  • La plantation en pot pour votre terrasse ou votre balcon

En climat froid, l’agapanthe est cultivée en pot. Il est important de prévoir un contenant de belle taille car l’agapanthe développe une grosse touffe de feuilles au bout de quelques années. Ainsi elle sera installée pour quelques saisons ; il faut savoir que l’agapanthe n’apprécie pas d’être dérangée.

Pendant le printemps, l’été et le début de l’automne, placez le pot devant un mur chaud et à l’abri des vents.

Comment planter votre agapanthe ? 

  • Planter en pleine terre:

Plantez les rhizomes à 5cm de profondeur, de telle manière qu’ils soient juste couverts. Espacez-les de 20cm entre eux. Un apport en engrais et/ou du compost bien décomposé est conseillé au départ de la végétation, car l’agapanthe est une plante gourmande.

  • Planter en pot ou bac à fleurs:

  1. Couvrir le fond d’une épaisse couche drainante de billes d’argile, de débris de pot en terre cuite ou de graviers.
  2. Placez un morceau de géotextile dessus pour empêcher la terre de se mélanger avec les billes d’argile car ça risquerait de boucher les trous prévus pour le drainage et de gêner l’évacuation de l’excès d’eau.
  3. Ajoutez le mélange terreux composé d’1/3 de terreau, d’1/3 de terre du jardin et d’1/3 de sable.
  4. Posez les racines tubéreuses charnues sur la terre et recouvrez de terreau.
  5. Arrosez copieusement.

Avec quelles plantes associer l’agapanthe ?

Dans les massifs, on peut la planter en compagnie de plantes différentes :

  • D’autres bulbeuses comme le Tulbaghia, le Crinum x powellii, le Croscomia
  • Des graminées telles le Stipa, la Fétuque, le miscanthus
  • Des vivaces estivales par exemple les sédums.

Dans les potées avec une agapanthe, vous pouvez installer des plantes un peu plus tardives qui fleuriront jusqu’à l’automne.


Quels soins apporter pour entretenir votre agapanthe ?

  1. Arrosez peu au départ de la végétation, puis augmentez vos apports d’eau. Cessez les arrosages un peu après la floraison. En été, l’arrosage aura lieu le soir au coucher du soleil, tandis qu’à partir du mois de septembre il se fera le matin ou au milieu de la matinée.
  2. Apportez un engrais organique en granulés riche en potasse, au printemps, pour améliorer la floraison.
  3. Arrosez l’agapanthe en pot avec de l’engrais liquide pour géraniums ou plantes fleuries, dilué, tous les quinze jours de mai à juillet. Au préalable, vous devez avoir arrosé à l’eau claire afin que les racines ne risquent pas d’être brûlées par l’apport d’engrais.
  4. Vérifiez si vos agapanthes ne sont pas victimes d’attaques de gastéropodes tels que les limaces et les escargots. Pour prévenir les dégâts des limaces et des escargots, sur les souches, ajoutez des cendres qui éloigneront ces indésirables.

Les limaces comme les jardiniers adorent les Agapanthes !


Parfois malgré les efforts, la floraison se fait attendre. Pourquoi vos agapanthes ne fleurissent-elles pas ? La réponse est souvent que les conditions ne sont pas réunies pour que les besoins de l’agapanthe soient satisfaits. Ou peut-être faut-il patienter un peu plus longtemps ?

Que faire de l’agapanthe après la floraison ?

Il faudra couper les hampes florales fanées le plus court possible pour éviter que la plante ne dépense d’énergie inutilement. Récoltez les graines si vous souhaitez tenter le semis.

Où l’agapanthe passe t’elle l’hiver ? Comment la conserver ?

  1. Dans les zones à hiver doux, l’agapanthe peut rester en place, en pleine terre. Mais certaines précautions sont à prendre. Pour les agapanthes à feuillage caduc, il faut les recouvrir d’un paillage. Vous pourrez utiliser des feuilles mortes ou tout autre forme de paillis qui laissera respirer la plante.

Pour les plantes à feuillage persistant, vous pouvez compléter la protection en installant un voile d’hivernage soutenu par des tiges de bambous formant un tipi. Ne pas posez le voile directement sur la plante car mouillé à cause de l’humidité hivernale, il pourra provoquer le pourrissement des feuilles. Enlevez cette protection au printemps quand les gelées ne sont plus à craindre.

    1. Dans les zones à hiver froid, vous devrez rentrer le pot et l’hiverner dans un lieu frais, mais hors gel, et bénéficiant de lumière si le feuillage est persistant.
    2. En fin d’hiver, avant que la végétation reparte, nettoyez la touffe en supprimant les feuilles desséchées.

Comment et quand multiplier l’agapanthe ?

Deux techniques de multiplication sont possibles : la division et le semis.

La division est utile quand la plante est au même endroit depuis quelques années. L’agapanthe a tendance à se développer et à prendre beaucoup de place, notamment le feuillage dont l’importance peut nuire à la beauté de la plante. De plus, une touffe ancienne devenue importante entraîne l’appauvrissement progressif du sol qui ne peut plus lui apporter les éléments dont elle a besoin.

La division permet de redonner de l’espace à la plante et ainsi d’améliorer sa floraison. Elle vous donne aussi, l’occasion de planter des morceaux de rhizomes dans différents endroits de votre jardin et donc de multiplier le nombre de plants d’agapanthes.

Pour procéder à la division de vos agapanthes, voici comment vous y prendre.

    1. Divisez vos rhizomes au printemps avant d’effectuer la plantation ou en automne seulement lorsque votre agapanthe fleurit beaucoup moins.
    2. Séparez le rhizome en deux ou trois.
    3. Replantez chaque partie de rhizome comme indiqué ci-dessus, dans le point 4 consacré à la plantation
    4. Ensuite, patientez 2 ans pour voir vos drageons se mettrent à fleurir.

Il est possible aussi de réaliser un semis avec les graines que vous aurez récoltées. Cette technique donne de moins bons résultats et l’attente est plus longue.

Quand faut-il rempoter l’Agapanthe ?

Si vous cultivez vos pieds d’agapanthe en pot, il faudra les rempoter complètement tous les 3 ans.

Les autres années, il est utile de surfacer au début du printemps. Le surfaçage consiste à retirer la terre en surface du pot en grattant quelques centimètres avec une fourchette et de la remplacer par du terreau frais.

Prenez garde à ne pas endommager les racines.


Fiche descriptive de l’Agapanthe

Plantation : de septembre à mars, mais de préférence au printemps.

Exposition : soleil

Floraison : mai- juin dans le Sud

Utilisations : massif, pot, bac, en groupe ou isolé,

Sol : léger, sableux, humifère, frais l’été et bien drainé l’hiver

Engrais : riche en potasse

Arrosage : 1 à 2 fois par semaine pendant la croissance. Réduisez les arrosages pendant la floraison.

Rusticité : environ -5°C mais certaines variétés sont plus résistantes.

Multiplication : semis spontané dans certaines conditions, division de touffes au printemps

Maladies et parasites : limaces

L’Agapanthe bleue ou blanche – Une belle grande vivace de l’été
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire